Serie B : Retour sur la première moitié de saison

26
décembre
2014

Posté par Anthony G.

Posté dans En affiche / Etranger / Flash FS / Italie

0 Comments

Nous voici à la moitié de cette saison de Serie B, où nous avons eu la chance d’assister à des matches spectaculaires et à quelques surprises, avec par exemple le Carpi et le Frosinone, deux équipes auxquelles personne ne prédisait pas mieux qu’une qualification pour les playoffs… et pourtant, il s’agit des deux équipes à la tête du championnat.

 

L’un des clubs qui avait été annoncé comme un prétendant sérieux à la Serie A est le Latina, qui, après une saison plus qu’enthousiasmante – finissant même à deux doigts de la promotion, se retrouve en position de relégable… force est de constater que les changements effectués sur le banc n’ont pas apporté les résultats espérés, tandis que d’autres équipes, comme le Perugia, avaient bien entamé le championnat… malheureusement, l’euphorie estompée, les Biancorossi se retrouvent à la douzième place avec 26 points. Et pendant ce temps, la Virtus Entella, qui, pour la première saison de son histoire en Serie B, continue son bonhomme de chemin vers le maintien, qui est toutefois loin d’être acquis puisque le club chiavarese est 17ème. Malgré des résultats mitigés, le technicien piemontese Luca Prina semble pour l’instant avoir trouvé la bonne formule pour maintenir son équipe hors de la zone rouge.

 

Le Catania, quant à lui, déçoit et ne remplit pas ses objectifs… à tel point que les siciliani ont changé d’entraîneur en cours de route, mais la donne n’a pas changé avec l’arrivée de Sannino et le club de l’Etna reste toujours dans les abîmes du classement avec l’espoir que le retour sur le banc de Pellegrino, juste après la démission de Giuseppe Sannino, fasse effet pour que les Elefanti se mettent définitivement à l’abri de la relégation. Le Livorno et le Bologna, après une entame de saison laissant dubitatif, font un bon parcours et figurent en bonne position pour disputer les playoffs. L’objectif reste toutefois la promotion directe en Serie A, mais la tâche est loin d’être simple.

 

Et pour terminer, parlons de la Pro Vercelli qui fait son grand retour en Serie B avec pour but de faire la meilleure saison possible, sans pression. Le maintien semble en tous cas en bonne voie et les Piemontesi sont aux portes des playoffs… de quoi laisser de bons présages pour la suite, d’autant plus que le club peut se reposer sur une machine à buts offrant d’énormes garanties en la personne d’Ettore Marchi, qui en est déjà à neuf buts en 17 matches de Serie B.

 

Il faudra donc s’attendre à une deuxième partie de saison très excitante et riche en rebondissements ; rappelons que la Serie B est un championnat des plus indécis et des plus homogènes : seuls douze points séparent le premier relégable de la seconde place au classement.

 

Anthony T.