Ande Dona Ndoh, grand acteur de la montée de Luzenac

11
mai
2014

Posté par Pierre

Posté dans En affiche / Flash FS / National et divisions inférieures

0 Comments

Son nom atypique ne vous dira probablement rien si vous ne suivez pas l’actualité du National, mais il s’agit bien du meilleur buteur de la compétition et qui a grandement participé à la montée de Luzenac en Ligue 2. Son total reste bloqué à 21 buts depuis la 26ème journée, mais cela n’enlève en rien de sa performance. Le second étant Gaëtan Laborde (Red Star) à 14 buts.

 

Mais d’où sort-il ?

 

Ce joueur camerounais de 27 ans a d’abord débuté sa carrière dans son pays d’origine, il est alors repéré par les recruteurs du Havre AC durant l’été 2005. Pour sa première saison en Normandie, il commence avec l’équipe réserve en CFA2 et réalisa déjà une saison très aboutie avec un total de 19 buts en 22 matchs disputés. Il intègre ensuite le groupe pro la saison suivante, mais son temps de jeu sera famélique (2 matches seulement avec l’équipe professionnelle). En manque de temps de jeu, il est prêté lors de la saison 2008-2009 à … l’US Luzenac, encore en CFA à ce moment-là. Il termina la saison avec 14 buts au compteur et le titre de champion pour son club.

 

De retour au Havre après ce prêt, il reste une saison supplémentaire pour espérer décrocher du temps de jeu, en vain. La saison suivante, il rejoint donc le FC Rouen, ancien club de National (et qui est descendu administrativement en DH la saison dernière). Sa première saison dans ce club aura un fort succès, Il termine avec 13 buts inscrits en 35 apparitions. Il restera une année supplémentaire et inscrira 8 buts, mais cela ne sera pas suffisant pour convaincre les dirigeants rouennais de lui prolonger son contrat.

 

Son avenir : Luzenac ou ailleurs ?

 

Arrive alors l’été 2012 et son retour à Luzenac, cette fois-ci non pas en prêt, mais bien sur la durée. Sa première saison est sa moins réussie pour le moment, 5 buts seulement en 2012-2013 mais c’est au début de la saison actuelle qu’il va vraiment prendre une autre dimension.

 

Celui que l’on surnomme le « Zlatan du National » aura sans doute diverses propositions de transferts les prochains mois. La question sera sûrement primordiale durant ce mercato estival. Entre rester et découvrir la Ligue 2 avec Luzenac, club qui lui a toujours porté sa confiance ou bien partir dans un meilleur club pour continuer son ascension, il devra faire un choix. A son âge et après des années de galère, il aura probablement envie de stabilité et la solution de rester à Luzenac reste la plus plausible.

 

K. Mornas

 

Crédits photo : France 3 Midi-Pyrénées