3 clubs de Ligue 2 encore en course

30
octobre
2014

Posté par Pierre

Posté dans Coupes nationales / En affiche / Flash FS

0 Comments

En attendant l’entrée des clubs européens au prochain tour, vingt équipes de Ligue 1 et Ligue 2 s’affrontaient mardi et mercredi pour une place en huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue. Parmi elles, trois pensionnaires de la deuxième division nationale ont réussi. Faisons le point sur la compétition mal-aimée du football français.

 

Sur les six clubs de Ligue 2 engagés dans ce troisième tour, trois ont donc réussi à atteindre les huitièmes de finale, alors qu’ils jouaient tous à l’extérieur. Créteil a battu le RC Lens (2-0), à Amiens, là où jouent les Lensois pendant la rénovation du stade Bollaert. Pendant ce temps-là, l’AC Ajaccio battait Montpellier à l’Altrad Stadium (1-0) alors qu’Arles-Avignon s’imposait à Reims après prolongation (3-2). Un autre match a atteint les prolongations. Dans un match animé, Caen a eu du mal contre Clermont mais le promu a finalement eu le dernier mot (4-3). Au même moment, Lorient a profité de la coupe pour gagner un match (2-1) à Annecy, face à l’Evian Thonon-Gaillard, et Bastia a dominé Auxerre (3-1) grâce, notamment, à un doublé de Djibril Cissé, formé par le club bourguignon. Un autre pensionnaire de Ligue 2, Laval, jouait à Nantes. Les joueurs de Michel Der Zakarian ont montré la différence existante entre les deux clubs voisins pour obtenir la plus large victoire de la journée (4-0).

 

Tirage au sort mercredi prochain

Hier soir, Nice a remonté trois buts à Metz (3-3) avant de perdre aux tirs au but (3-2). Alexy Bosetti a manqué le dernier tir niçois en frappant la barre transversale. Pour clore la journée, Rennes accueillait Marseille. Malgré l’ouverture du score de Michy Batshuayi pour l’OM, Anders Konradsen et Philipp Hosiner ont marqué en seconde période et ont qualifié le Stade Rennais.

 

Le tirage au sort du prochain tour est prévu mercredi 5 novembre avec les 16 derniers clubs en lice : 13 de Ligue 1 et 3 de Ligue 2.

 

Pierre LG.