Swansea City, qui es-tu ? [6/8]

21
février
2015

Posté par Potatotohs

Posté dans Edito / En affiche / Flash FS / Premier League

0 Comments

Michael Laudrup : Je t’aime à l’espagnole

laudrup

Vous pouvez répéter la question ? 

 

Swansea City aime les risques et le fait savoir. Pour remplacer Brendan Rodgers, c’est au danois Michael Laudrup que les Jacks font appel. L’ancien joueur-star, peu expérimenté en tant que manager et surtout n’ayant jamais fréquenté la Premier League, arrive en terre inconnue.

Dès le mois de juillet, Michael Laudrup recrute deux espagnols qui vont avoir une importance cruciale dans les performances à venir de l’équipe. Le premier s’appelle Chico Flores, il est défenseur et vient de la Genoa pour 3M d’€. Il arrive pour remplacer Caulker, anciennement prêté par Tottenham et logiquement reparti chez les londoniens. Le second s’appelle Michu et vient du Rayo Vallecano pour le même prix. Il s’agit là aussi de remplacer Sigurdsson, reparti dans son club propriétaire de Hambourg SV.

Le début de mercato ne fut qu’un simple remplacement des départs pour Michael Laudrup. Mais la tâche va se compliquer pour le danois. Il a tout de même réussi à anticiper le départ du joueur formé au club, Joe Allen. Début août, le jeune gallos rejoint Brendan Rodgers à Liverpool pour plus de 22M d’€. Une belle somme pour Swansea. En remplacement poste pour poste, le club s’est offert deux solutions. Il s’était déjà fait prêté le néerlandais Jonathan De Guzman par Villarreal depuis le début de l’été. Mais deux semaines après le départ d’Allen, Swansea est parti investir plus de 8M d’€ sur le milieu sud-coréen du Celtic Glasgow, Ki Sung-Yueng.

 

Ki

Et si les joueurs asiatiques revenaient à la mode ?

 

On pensait alors le premier mercato de Michael Laudrup terminé. Mais en coulisses, ça bougeait encore. Eh oui : Scott Sinclair, héros de la montée en Premier League, s’apprêtait à rejoindre Manchester City. Un autre coup dur pour les Swans, d’autant plus qu’il s’officialise le 31 août. Mais, le même jour, Swansea City va activer sa roue de secours en recrutant Pablo Hernandez, de Valence, pour 8M d’€.

Avec cet effectif légèrement bouleversé, Michael Laudrup va se montrer ambitieux dans ses plans de jeu. Le coach danois veut un jeu basé sur la possession de balle et compte beaucoup sur son recrutement technique pour parvenir à le mettre en place. A croire que Roberto Martinez est de retour !

 

laudrup martinez

« Je t’ai préparé le terrain, ne me remercie pas ! »

 

Mais alors que la saison commence avec deux belles victoires et 8 buts marqués sans aucun encaissé, Swansea City va déjà montrer ses limites. Septembre et Octobre sont très décevants pour les Jacks qui combinent 1 victoire, 2 nuls et surtout 4 défaites. Laudrup a donc dû effectuer des changements tactiques majeurs…

Sans son gardien (Vorm) et son arrière-droit (Taylor) habituels, le manager se doit de faire confiance au vieux gardien allemand Tremmel ainsi qu’au tout jeune gallois Ben Davies. Lors de la 3ème victoire de la saison, la première en dehors du mois d’août, Michael Laudrup aligne pour la première fois Ki, Britton et De Guzman ensemble. La formule révolutionne le onze puisque le 4-4-2 est enterré et Graham, meilleur buteur du club la saison précédente, a perdu sa place de titulaire sous le maillot de Swansea… C’est Michu, la recrue auteur de 6 buts en 9 matchs, qui passe en pointe alors qu’il évoluait auparavant en milieu de terrain offensif, derrière Graham.

 

michu

Un doublé de fin de match et Michu éteint l’Emirates

 

Les trois mois suivants vont être extraordinaires pour Swansea. Les Jacks jouent 15 matchs de championnat : 5 victoires, 8 nuls et, surtout, seulement 2 défaites. Perdant face à Tottenham et Norwich, Swansea City a tout de même battu Arsenal à l’Emirates et tenu tête à Manchester United ou Chelsea. Les hommes de Laudrup ont même tenu la possession de balle sur le terrain d’Arsène Wenger, lui qui fut pourtant le spécialiste de l’exercice.

Cerise sur le gâteau : Swansea City a obtenu sa place en finale de Coupe de la Ligue en battant sans appel Chelsea en demi-finale. Après une belle victoire 2-0 à Stamford Bridge au match aller, les Jacks ont su maintenir un bon 0-0 au Liberty Stadium lors du match retour.

C’est peut-être ça qui a fait lâcher Swansea en championnat, car la fin de saison va être très décevante pour le club gallois. Quelques jours avant la finale de Coupe de la Ligue face à Bradford City, Michael Laudrup balance le match à Anfield en préservant des cadres comme Routledge, Michu, Ki, Ashley Williams ou encore Angel Rangel. La sanction est sans appel puisque Swansea perd 5-0 face à Liverpool…

 

swansea carling cup

Swansea a son trophée !

 

Mais une semaine plus tard, tout le Pays de Galles se donne rendez-vous à Wembley et Swansea City explose Bradford City par 5 buts à 0 ! C’est la première fois qu’un club gallois remporte la Coupe de la Ligue anglaise, et ça se passe seulement en 2013. De ce fait, Swansea City obtient sa qualification pour la prochaine édition de la Ligue Europa.

 Composition de la finale :

compo finale swansea

 

Malgré le retour de blessure de Vorm depuis quelques matchs, Laudrup choisit de laisser Tremmel dans les buts comme lors des autres matchs de coupe. En outre, l’absence de Chico avait forcé le manager à reculer le sud-coréen Ki en défense centrale. En dehors de ces deux points, il a pu aligner tous ses autres titulaires habituels pour cette victoire nette et sans bavure.

Après 27 journées de championnat 2012/2013, Swansea City est 9ème. Grâce à la coupe, le club a déjà assuré son ticket en Ligue Europa. Avec 13 points d’avance sur la zone rouge et 12 points de retard sur les places en Ligue des Champions, on peut dire que la fin de saison en roue libre du club était prévisible.

Jusqu’à la ligne d’arrivée, les résultats vont d’ailleurs être catastrophiques. Sur les 11 derniers matchs de championnat, Swansea ne gagne que 2 fois, fait 3 fois match nul et perd 6 fois. Mais le rythme des équipes suiveuses était tellement lent que, malgré seulement 12 points pris en 11 journées, Swansea City est resté 9ème du classement jusqu’à la fin de la saison.

 

de guzman

Le néerlandais ne part pas tout de suite !

 

Un nouveau défi se présente pour Michael Laudrup : préparer une nouvelle saison avec une compétition européenne à jouer. L’été va être mouvementé pour Swansea City… En ce qui concernent les départs et arrivées définitifs, 13 joueurs vont signer définitivement au club et seulement 2 vont le quitter. En outre, le club obtiendra 2 prêts et laissera partir principalement des jeunes en prêt dans les divisions inférieures. Cette saison 2013/2014 s’annonce palpitante. Voyons le principal du mercato de l’été 2013.

La première décision de l’été, c’est de renouveler le prêt de Jonathan De Guzman. Villarreal accepte de le prolonger, et le néerlandais, pilier de l’équipe au milieu, peut alors rester une saison de plus au Pays de Galles.

Jordi Almat, défenseur espagnol de 21 ans, arrive de l’Espanyol Barcelone pour près de 3,5M d’€. Le jeune joueur vient pour pallier la mise en retrait accélérée du vieux Garry Monk, au club depuis 2004, qui diminue fortement son temps de jeu. Swansea City tente d’autres coups gratuits ou presque sur l’avenir auprès de Manchester United, Arsenal ou le Real Betis mais il est encore trop tôt pour parler de ces joueurs en équipe première.

 

shelvey bony

« Hey, entre nous, tu crois qu’à nous deux on pèse tout le reste de l’équipe ? »

 

Par contre, le club ne va pas tarder à mettre la main à la poche pour se renforcer au milieu et en attaque. C’est près de 6,8M d’€ que dépense Swansea pour débaucher Jonjo Shelvey, le jeune milieu relayeur de Liverpool, reconnaissable par son crâne dépourvu du moindre cheveu à seulement 21 ans, en manque de temps de jeu mais déjà international anglais à l’époque.

Et Laudrup va frapper fort avec la plus grande dépense historique du club sur un pari ivoirien venant d’Eredivisie : Wilfried Bony. Cet avant-centre de 24 ans arrive de Vitesse pour plus de 16,5M d’€. Ses statistiques impressionnantes ont tapé dans l’œil des gallois qui avaient clairement besoin d’un concurrent à Michu.

Le statu-quo sur De Guzman et le recrutement de Shelvey, deux milieux de terrain, vont entraîner une décision surprenante. Il s’agit du départ de Ki en prêt. A peine un an après son arrivée coûteuse au club, le sud-coréen perd la confiance de Laudrup et s’envole vers Sunderland à la fin-août, juste après le tout début de saison où il n’aura eu le temps d’entrer qu’une fois en jeu pour les Jacks.

 

bony

En 4 matchs de qualification pour la Ligue Europa, Bony a inscrit 3 buts

 

Et c’est sur un mauvais souvenir qu’il part puisque Swansea City venait de perdre ses deux premiers matchs de la saison en championnat, face à Manchester United et Tottenham. Par contre, le club a brillamment passé les deux tours de qualification qui devaient les mener aux phases de poules de la Ligue Europa.

La première partie de saison n’est pas des plus stables, dans le jeu comme dans les résultats. En 19 journées, les changements sont nombreux et les résultats ne suivent jamais. Sauf en Ligue Europa où les Swans terminent 2èmes de leur groupe derrière Valence et devant le Kuban Krasnodar et St Gallen en Suisse.

 

Ça fait quoi d’être rejeté par West Brom à 16 ans, de rebondir en League One et d’être aujourd’hui capitaine de Swansea City en Premier League ?

ashley williams

Merci Ashley Williams

 

Il faut dire que Michael Laudrup multiplie les tests et orchestre avec les blessures. La défense reste stable, et c’est la même que la saison précédente. Par contre, sur le reste de l’équipe, Laudrup tâtonne :

Il opte pour la conservation de son 4-2-3-1. Mais le duo devant la défense va beaucoup bouger. D’abord parti sur Shelvey/Canas, deux recrues (Canas est arrivé gratuitement), Laudrup compose ensuite avec la Ligue Europa pour offrir un bref moment le duo De Guzman, descendu d’un cran, et Britton. Finalement il se rétracte et revient vers Shelvey/Canas.

Devant, c’est la même rengaine. Bony n’enchaîne pas plus de deux matchs en tant que titulaire à chaque fois, car Laudrup se voit forcer d’économiser des hommes pour la compétition européenne. Un turnover de façade puisqu’on se rend compte que les matchs de championnat joués par Bony sont juste avant ou juste après les matchs de Ligue Europa qu’il joue également. En outre, Pablo Hernandez est écarté un assez long moment sur blessure et Routledge manque la fin de la première partie de saison.

 

swansea à valence

Pour son premier match de Ligue Europa, Swansea City avait humilié Valence en Espagne (0-3)

 

Il n’est donc pas facile pour Michael Laudrup de gérer son effectif. La multiplication des matchs ne réussit pas au danois et, au terme de cette première partie de saison, il place Swansea City à la 11ème place de Premier League. Satisfaisant sur le papier et historiquement, mais sûrement pas à la hauteur de tout l’argent dépensé l’été précédent. Néanmoins, il a permis au club d’atteindre les phases finales de Ligue Europa.

Éliminé en FA Cup et en Coupe de la Ligue assez tôt, Michael Laudrup n’aura même pas le droit d’emmener son équipe face à Naples en 16èmes de finale de Ligue Europa. C’est à la surprise générale, du haut d’une 12ème place de Premier League honorable, que le club met un terme à sa collaboration avec le danois début février.

La suite pour Laudrup, c’est l’appel du Qatar…

 

 

La suite demain…

 

 

Fabien.F