Swansea City, qui es-tu ? [1/8]

15
février
2015

Posté par Potatotohs

Posté dans Edito / En affiche / Flash FS / Premier League

0 Comments

C’est un club qui fait parti des OVNI du football en Angleterre, et même dans le monde, mais qui mérite d’être connu. C’est donc là que notre tour du championnat anglais s’arrête cette semaine… Même s’il ne s’agit pas vraiment d’un club anglais bien sûr.

Que fait Swansea dans le championnat anglais ? Quel patrimoine sportif possède ce club ? Comment se comporte-t-il depuis le début du siècle ? Présentation.

 

Avant-propos

 swansea

 Qui veut passer ses vacances à Swansea ?

 

Swansea est la deuxième ville du Pays de Galles, et elle fait partie des 30 plus grandes villes de tout le Royaume-Uni. Sportivement, le Pays de Galles est l’une des plus grandes terres de rugby au monde. C’est en partie pour cela que la création d’un vrai club de football à Swansea a dû attendre 1912, ce qui fait de Swansea City le club le plus jeune de Premier League en 2014/2015.

Mais les Jacks ont directement obtenu un statut professionnel en intégrant la Southern League (comprenant les équipes du sud de l’Angleterre et du Pays de Galles). Et, système anglais oblige, ils doivent attendre une élection pour passer dans les divisions nationales. Dès sa première saison d’existence, Swansea City remporte la Coupe du Pays de Galles.

 

first match

Le programme du premier match de l’histoire du club de Swansea… face à Cardiff City !

 

C’est à la fin de la saison 1919/1920 que Swansea Town (ancien nom) est élu pour monter en troisième division, la plus basse des divisions nationales. Swansea y passe une saison mais en 1921, la Ligue décide de diviser cette troisième division entre tout le nord et tout le sud de l’Angleterre et du Pays de Galles. La troisième division n’est donc plus nationale.

Mais le club gallois ne compte pas se laisser abattre et a pour but de s’imposer sur le long terme au niveau national. Il monte en deuxième division en 1925 et va y rester jusqu’à la pause des championnats pendant la Seconde Guerre mondiale. Avant cela, Swansea City n’avait néanmoins remporté qu’une Coupe du Pays de Galles supplémentaire et terminait très régulièrement tout en bas du classement, sans jamais se retrouver aux 21ème et 22ème places, synonymes de relégation en 3ème division-sud.

Pourtant, dès le retour de la guerre, Swansea City va terminer 21ème et se voir reléguer. Mais il ne faudra que deux saisons aux Jacks pour qu’ils remontent en deuxième division grâce à une saison avec aucune défaite à domicile au compteur, tout comme ils l’avaient fait lors de leur première montée en deuxième division. A l’époque, c’était le Vetch Field qui accueillait les matchs du club, et ça a duré jusqu’en 2005.

 

vetch field

Le Vetch Field en vue aérienne

 

Mais dans les années 60 et 70, Swansea City va sombrer jusqu’à la 4ème division. Le club va pourtant très vite remonter. Alors qu’il se trouve encore en 4ème division en 1977/1978, il accélère et fait son entrée en première division du football anglais lors de la saison 1981/1982. L’année de la montée, et pendant les deux saisons en première division, Swansea City va toujours remporter la Coupe du Pays de Galles et participera de ce fait à la Coupe des Vainqueurs de Coupes de l’UEFA.

Cependant, le club va encore plonger… C’est de ça qu’est fait l’histoire de Swansea City : des chutes. De graves problèmes financiers menacent la pérennité du club gallois qui va rapidement retrouver la 3ème division. En 1985, les créanciers du club demandent sa liquidation et, sportivement, le club a tellement peu de moyens qu’il se contente de faire jouer des pré-retraités et de très jeunes joueurs. C’est finalement un homme d’affaires local, Doug Sharpe, qui sauve le club et prend le pouvoir. Mais il ne pourra pas éviter une autre relégation en 4ème division.

 

newspaper

Tout le monde a eu très peur

 

Swansea City montre une forte instabilité dans ses résultats. Le club va savoir s’extirper de la 4ème division mais naviguera entre la 3ème et la 2ème pendant les années 90. C’est d’ailleurs à cette période que le club a refusé de prendre un tournant historique…

 

La suite demain…

 

Fabien.F