Retour sur l’histoire du Hellas Verona

08
mai
2014

Posté par Anthony G.

Posté dans En affiche / Etranger / Flash FS / Italie

0 Comments

Le Hellas Verona est une équipe créée par un groupe d’étudiants en 1903, et qui lutte aujourd’hui dans le bain des grands clubs italiens pour la qualification en Europa League. Les Gialloblu se trouvent actuellement à la neuvième place, à deux points du Torino, ce qui signifie qu’ils ont toujours une chance d’atteindre la sixième place qui est synonyme de qualification pour les barrages de l’Europa League.

 

Genèse du club

 

Le Hellas d’aujourd’hui est le fruit d’un mélange d’équipes. En 1929, la Serie A est réformée pour être reconnue comme une seule ligue professionnelle, sans gironi, à une époque où le club était encore en amateur. Le Hellas choisit alors de fusionner avec leurs rivaux de la ville, la Fondazione Marcantonio Bentegodi et la Scaligera pour former l’AC Verona. Cette même année (1929), l’AC Verona fait ses débuts en Serie B. Le club avait pour ambition de former une équipe compétitive qui pourrait lutter contre les grandes équipes du nord. La première étape du projet a été acquise 28 ans après les débuts du club en Serie B, les Veronesi sont finalement promus en Serie A en 1957 pour une saison où ils ont fusionné avec un autre rival de la ville, l’AS Hellas, pour former le club que nous voyons lutter au plus haut niveau aujourd’hui, l’Hellas Verona FC.

 

L’âge d’or du Hellas

 

La légende suédoise, Nils Liedholm, a ramené le club en Serie A en 1968 où ils sont restés jusqu’en 1990 en ne redescendant qu’à trois reprises. Ces années-là, le Hellas a joué plusieurs finales de Coppa Italia mais n’a jamais réussi à remporter le titre. Le premier triomphe est arrivé en 84/85. L’équipe avec été renforcée avec de grands joueurs comme Elkjaer et Briegl et s’empare du Scudetto en 85, dépassant clubs tels que la Juventus, le Roma, et le Torino. À la deuxième place, nous retrouvions donc le Torino tandis que l’Inter et la Sampdoria étaient respectivement classés troisièmes et quatrièmes. La Juventus et la Roma ne figuraient pas dans le top 4, ce qui a amené beaucoup de controverse et de suspicion, mais aucune preuve de tricherie n’a été trouvée.

 

La descente en Serie C1

 

En 2002, le club de Verona est à nouveau relégué en Serie B où ils œuvrent pour tenter de décrocher la promotion. Sans succès puisqu’en 2007, sous la patte de l’actuel entraîneur du Torino, Giampiero Ventura, le club est relégué en Serie C1. À noter qu’ils étaient considérés comme les favoris pour la montée avant leur nouvelle saison en Serie C1, mais ils échappent finalement de peu à la relégation en Seconda Divisione.

 

Le retour du succès

 

Après la mort tragique de président Piero Arvedi en 2009, Giovanni Martinelli reprend les rênes du club. Et, comme un cadeau en avance sur la saison à venir, des renforts arrivent. La saison à venir semble prometteuse et le club vend 10 000 abonnements, une quantité qui pourrait correspondre voire même dépasser la plupart de ce qui est habituellement vendu Serie A et B. Le club ne réussi toutefois pas à obtenir une promotion avant l’arrivée, en 2011, du nouvel entraîneur et ancien défenseur de l’Inter Andrea Mandorlini.

Seulement deux ans après leur promotion en Serie B, le Hellas, est encore une fois promu en Serie A à l’issue de la saison 2012/2013.

 

Anthony T.