Qui es-tu Târgu Mureș ?

04
août
2015

Posté par Pierre

Posté dans Autres championnats / En affiche / Europa League / Flash FS

9 Comments

Au match aller, en Roumanie, l’AS Saint-Etienne a dominé (3-0) une équipe du Târgu Mureș qui jouait sa première rencontre internationale. En attendant le match retour à Geoffroy-Guichard, petite présentation du club.

 

Fondé pendant l’été 2008, le FCM Târgu Mureș prend la place de club principal de la ville suite à la dissolution de son prédécesseur en 2007. Il démarre directement en Liga II (deuxième division) en achetant la place de l’Unirea Sânnicolau Mare qui devait être promu depuis la Liga III. Les Bleus et Rouges réalisent une très belle première saison en manquant de peu la montée en Liga I. De bonne augure !

 

La saison suivante (2009-2010) est – déjà – la bonne. Dans la poule 2 de Liga II, le club de Târgu Mureș et à égalité avec l’Universitatea Cluj en fin de saison. Les deux équipes ont gagné leur promotion en Liga I mais le champion est déterminé par la différence de buts particulière. Après avoir concédé le match nul (2-2) à domicile, le FCM s’impose (2-1) sur la pelouse de Cluj et, en plus de la montée, prend le titre de champion de Liga II.

 

Pour sa première saison parmi l’élite roumaine, Târgu Mureș termine en milieu de tableau avec 45 points, loin derrière les équipes qualifiées pour l’Europe (55) et avec autant d’avance sur les équipes relégables (35). La saison 2011-2012 est plus compliquée. Le club est successivement entraîné par Ioan Sabău, qui démissionne dès la fin septembre, par Tibor Selymes, qui est licencié à peine plus d’un mois plus tard, puis par Maurizio Trombetta, qui sera également licencié en janvier 2012. Il est remplacé par Marius Lăcătuș qui laissera sa place à… Ioan Sabău, celui qui avait démarré la saison. Ces nombreux changements d’entraîneurs n’auront pas suffi pour sauver la place du club en Liga I. Après deux saisons au plus haut niveau, le club retrouve sa place d’origine, en Liga II.

 

Descendre pour mieux remonter

 

Pour sa dernière saison en tant que FCM Târgu Mureș, le club n’a pas trop à s’inquiéter de la relégation. Une équipe a été dissoute avant le début de saison, une autre est exclue par la fédération roumaine et une troisième se retire après 11 journées. Avec seulement deux places de relégable, puis une suite au retrait d’Unirea Alba Iulia lors de la trêve hivernale, le club vit une saison sans problème. A l’intersaison 2013, il change de nom pour devenir l’ASA Târgu Mureș et, après avoir terminé 5e de la première phase, gagne sa participation aux play-offs de promotion. Il prend alors la seconde place de la poule II. C’est suffisant pour retrouver l’élite du pays et affronter notamment le Steaua et Cluj.

 

A la surprise générale, le club de Târgu Mureș attrape la deuxième place du classement 2014-2015 et se qualifie pour la coupe d’Europe. Derrière le Steaua Bucarest, les Mureșenii sont les seuls à être restés au contact, en les battant par deux fois mais en perdant trop de points face à des équipes de bas de classement. Malgré cela, ils ont pris plus de dix points d’avance sur les premiers poursuivants. Pour lancer sa première saison européenne, le club roumain a une nouvelle fois battu le club de la capitale lors de la supercoupe nationale (1-0, photo). Pourtant, le premier match en Europa League a été compliqué puisque les Stéphanois se sont imposés (3-0) au Stadionul Trans-Sil. Un excellent résultat pour les Verts avant de recevoir dans le Chaudron de Geoffroy-Guichard dès ce jeudi (20 h 00).

 

Pierre LG.

 

Crédits photo : Spynews.ro