Qui es-tu Larnaca ?

30
juillet
2015

Posté par Pierre LG

Posté dans Autres championnats / En affiche / Europa League / Flash FS

8 Comments

En 1996, Larnaca avait affronté le FC Barcelone et foulé la pelouse du Camp Nou.

 

L’AEK Larnaca, futur adversaire des Girondins de Bordeaux, est un club chypriote créé en 1994. Il est issu de la fusion entre l’EPA Larnaca et le Pezoporikos. Il joue en jaune et vert, une couleur pour chacun des anciens clubs. Le club a remporté une seule compétition nationale, dix années après la fusion. Il atteint alors la finale de la coupe de Chypre 2004 et bat l’AEL Limassol (2-1). A deux autres reprises (1996 et 2006), il a joué une finale sans réussir à s’imposer. Ses prédécesseurs ont eu des résultats plus probants.

 

Au niveau international, son plus beau parcours est récent. En 2011-2012, il atteint la phase de groupe de l’Europa League ne passant trois tours qualificatifs. Il élimine d’abord le club maltais de Floriana (0-8 puis 0-1) avant de battre le Mladá Boleslav grâce à une victoire (3-0) à domicile lors du match aller. En république tchèque, le nul (2-2) suffit pour se qualifier pour les barrages. Lors du dernier tour qualificatif, les Chypriotes battent les Norvégiens de Rosenborg. Après un nul (0-0) en Norvège, ils s’imposent (2-1) sur leur pelouse et atteignent les groupes. Dans la poule J, ils n’obtiendront qu’une victoire (à domicile contre le Maccabi Haïfa) et deux matches nuls (0-0 face à Schalke 04, à Gelsenkirchen, et 1-1 contre le Steaua Bucarest, à domicile). Ils perdront un match contre chacune de ces équipes et prendront la dernière place.

 

Contre Bordeaux, le club désormais entraîné par Thomas Christiansen entamera sa quatrième campagne européenne. Avant celle réussie de 2011, il avait participé à la coupe des coupes 1996-1997, battu par le FC Barcelone, et à la coupe de l’UEFA 2004-2005, éliminé dès son entrée par les Israëliens du Petah Tikva malgré une victoire (3-0) à l’aller à domicile.

 

Pour pouvoir jouer l’Europa League, il a terminé à la deuxième place du championnat. Après avoir pris la quatrième place du classement lors de la première phase, il a remporté six de ses dix matches de la seconde phase. Il prend ainsi la place juste derrière l’APOEL Nicosie qui empoche son troisième titre consécutif et son second doublé coupe-championnat. En coupe, Larnaca a atteint les demi-finales et s’est fait éliminer par Limassol au nombre de buts à l’extérieur (2-2, 1-1).

 

Deux bons prédécesseurs

 

En 1930, le club de l’EPA Larnaca était déjà le fruit d’une fusion puisqu’il reprenait l’AMOL Larnaca et… le Pezoporikos qui sera refondé quelques années plus tard. En 1970, l’EPA participe, en tant que champion de Chypre, au championnat grec. Seules quatre autres équipes chypriotes le feront entre 19.. et 19.. : trois clubs de la capitale, Nicosie, et l’AEL Limassol. Ce titre était le dernier du club qui a connu une belle décennie entre 1945 et 1955 : deux titres de champion de Chypre (1945 et 1946) accompagnés de cinq coupes nationales (1945, 1946, 1950, 1953 et 1955) et de la supercoupe de 1955, déjà contre Limassol (4-2). Deux ans plus tôt, les joueurs de Larnaca avaient perdu sur le même score (4-2) contre la même équipe.

 

L’autre prédécesseur, le Pezoporikos, fondé une première fois en 1927, a également connu des titres. Deux fois champion de Chypre (1954 et 1988), une fois vainqueur de la coupe (1970), il a surtout fini deuxième du championnat à huit reprises et finaliste de la coupe à sept reprises. Il a participé au championnat national à partir de 1938.

 

L’entraîneur : Thomas Christiansen

Né au Danemark en 1973, il a joué le début de sa carrière professionnelle en Espagne (1991-1999). Lors de sa signature au Barça, son contrat comprenait une clause pour qu’il demande la nationalité de son futur pays. Ainsi, il ne compterait plus dans les joueurs étrangers. Cela lui a permis de jouer deux matches avec la sélection espagnole en 1993 et de marquer contre la Lituanie, lors de la phase qualificative pour le Mondial-1994 aux Etats-Unis. Dix ans plus tard, il avait inscrit 21 buts avec le VfL Bochum en Bundesliga (2002-2003) et terminait donc co-meilleur buteur, à égalité avec le futur Lyonnais Giovane Élber (Bayern Munich). Depuis avril 2014, il entraîne donc le club chypriote de Larnaca après être passé par le club saoudien d’Al-Jazira.

 

Le capitaine : David Catalá

Formé à l’Espanyol Barcelone, le défenseur central de 35 ans a rejoint l’île méditerranéenne en 2012, après 13 saisons en Espagne dont neuf en Segunda División. Il approche des cent matches officiels avec Larnaca et prend la place de Giannis Skopelitis, milieu de terrain grec parti pour le Nea Salamina, autre club de D1 chypriote.

 

Pierre LG.

 

Crédits photo : FCBarcelona.com