Premier League : J-1

10
août
2017

Posté par Anthony G.

Posté dans En affiche / Etranger / Premier League

0 Comments

A la veille de la reprise du championnat de Premier League, un petit point sur les mercatos des clubs s’impose. Qui est arrivé ? Qui est parti ? A quoi devraient ressembler les compositions favorites des vingt coachs ? Demandez le guide : tout est là !

Précisions :

Les tableaux de transferts reportés dans cet article le sont à la date du 9 août 2017 à 23h57.
Ils ne sont pas exhaustifs. Les départs des joueurs n’ayant pas joué une seule minute la saison dernière ne sont pas toujours indiqués. Mais le principal y est, pour plus de clarté.

Les montants des transferts sont en euros, pris sur Transfermarkt.com et arrondis au million (ils ne sont pas arrondis s’ils ne dépassent pas le million d’euros). Ils ne sont pas arrondis pour les demi-millions.

Les XI proposés sont des XI informatifs. Il ne s’agit en aucun cas des choix que je ferai personnellement, mais des choix qui semblent être ceux que les managers de Premier League s’apprêtent à faire pour cette saison selon les choix de la saison dernière, le recrutement, les profils et les compositions déjà alignées lors des matchs amicaux de pré-saison

Les XI incluent les joueurs blessés, à moins qu’ils ne le soient pour tellement longtemps que ça mettrait en péril leur place dans un XI-type. Il ne s’agit donc pas des XI prévus pour la 1ère journée de championnat !

 

Arsenal

Image

Pour la première fois depuis 1997, c’est sans la Ligue des Champions qu’Arsenal doit préparer sa saison. C’est en Ligue Europa que les Gunners vont tâcher de briller, mais c’est avant tout via la Premier League qu’il va falloir se refaire une beauté.
Le moins qu’on puisse dire, c’est que le mercato fut assez calme du côté du club d’Arsène Wenger. Entre les départs définitifs de l’invisible Sanogo et de l’expatrié Szczesny, on ne trouve que le petit prêt du troisième gardien Emiliano Martinez qui s’en va faire ses gammes à Getafe en Espagne.
Du côté des arrivées, on note celle de Kolasinac au poste de latéral gauche qui, bien qu’il n’ait rien coûté (libre), empoche désormais l’un des plus gros salaires du club. Mais l’étoile du mercato d’Arsenal, c’est Alexandre Lacazette, arrivé de Lyon pour la modique somme de 53 millions d’euros.Arrivées : Lacazette (53M, Lyon), Kolasinac (libre, Schalke 04), Campbell (retour de prêt, Sporting Portugal), Wilshere (retour de prêt, Bournemouth), Chambers (retour de prêt, Middlesbrough), Bielik (retour de prêt, Birmingham), Akpom (retour de prêt, Brighton), Macey (retour de prêt, Luton Town)Départs : Martinez (prêt, Getafe) 

XI probable (3-4-2-1) :

Cech – Gabriel (ou Mertesacker), Mustafi, Koscielny – Bellerin, Ramsey, Xhaka, Monreal (ou Kolasinac) – Özil, Sanchez – Lacazette

C’est un système qu’Arsène Wenger a déjà pu utiliser lors de la seconde partie de saison 2016/17, ainsi que pour le récent Community Shield. Sans sûreté, on peut penser que le manager français va continuer sur sa lancée, d’autant que le club compte assez de défenseurs centraux. Le trio défensif favori pourrait être bouleversé par Mertesacker, et si c’était le cas, ce serait probablement à la place du brésilien Gabriel. Sur le côté gauche, on peut imaginer une concurrence ouverte entre Monreal et Kolasinac. Xhaka semble avoir sa place assurée au milieu, et l’atout logique à ses côtés devrait être Ramsey plutôt qu’Elneny ou Coquelin, pour avoir un peu plus de percussion au milieu de terrain. Il est inévitable de voir les trois stars de l’équipe ensemble devant, à moins que Sanchez ne soit transféré mais ce n’est plus d’actualité pour l’instant.

 

Bournemouth
Image
Souvenez-vous de la fin de saison 2016/17 : la lutte pour le maintien a été rude, mais surtout vaste. Et c’est cette multiplicité des équipes en danger qui, grâce à une bonne dernière série de matchs, a permis à Bournemouth de finir dans la première partie de tableau du classement final.
La priorité ? On ne change pas une équipe qui survit. Peu de déserteurs en vue cet été : Allsop (3ème gardien) et Grabban (déjà prêté en seconde partie de saison) sont passés entre les mailles du filet et partent en prêt à Blackpool et Sunderland respectivement.
Pour éviter de se refaire peur, Bournemouth a cassé la tirelire en dépensant plus de 22 millions d’euros sur Nathan Aké qui, rappelé de son prêt, était reparti à Chelsea en plein milieu de saison. Dans les buts, l’international bosnien Begovic (Chelsea) arrive en grande pompe pour 11 millions d’euros. Mais la star de l’été, c’est Jermain Defoe. L’ancien international anglais arrive gratuitement alors que son contrat se terminait à Sunderland.Arrivées : Defoe (libre, Sunderland), Aké (22M, Chelsea), Begovic (11M, Chelsea), Mahoney (libre, Blackburn), Wilson (retour de prêt, West Brom)Départs : Allsop (prêt, Blackpool), Grabban (prêt, Sunderland) 

XI probable (4-4-1-1) : 

Begovic – Francis, Cook, Aké, Daniels – Smith, Surman, Arter, Pugh – King – Defoe

Le système favori d’Eddie Howe ne devrait pas être bouleversé par l’arrivée des recrues. Devant le nouveau gardien, la défense devrait être celle qui était en place avant qu’Aké ne reparte à Chelsea l’hiver dernier. Ainsi, Smith retrouve sa place à droite du milieu de terrain plutôt qu’en latéral droit. Le duo du milieu semble évident après le départ de Wilshere, et le côté gauche devrait encore être spolié par Pugh. Depuis la promotion en Premier League, King a toujours été préféré en soutien de l’attaquant. Cette saison, ce dernier sera sans aucun doute Defoe.

 

Brighton & Hove Albion
Image
C’est le retour de Chris Hughton en Premier League. L’ancien manager de Norwich City, qui était parvenu à atteindre la Premier League et à y rester avec les Canaris, va-t-il pouvoir faire de même avec les Seagulls ?
Comme beaucoup de promus en Premier League, Brighton a su garder ses cadres de la montée, à l’exception de son gardien David Stockdale, élu meilleur gardien de la saison de Championship 2016/17, qui a refusé de prolonger au club. Pocognoli est quant à lui rapidement retourné à West Brom pour repartir en Belgique sous quelques jours.
Pour se renforcer, le club n’a pas hésité à poser 13 millions d’euros sur le milieu néerlandais du PSV Eindhoven, Davy Pröpper. Les cages seront désormais défendues par Mathew Ryan, le gardien australien arrivé en provenance de Valence pour 6 millions d’euros. Brighton s’est aussi fait remarquer via la signature du jeune Steven Alzate de Leyton Orient, pour un montant inconnu.Arrivées : Pröpper (13M, PSV Eindhoven), Ryan (6M, Valence), Suttner & Groß (4.5M & 3M, Ingolstadt), Mateju (2.5M, Viktoria Plzen), Normann (Bodo/Glimt), Alzate (Leyton Orient), Brown (prêt, Chelsea)Départs : Stockdale (libre, Birmingham), Pocognoli (retour de prêt, West Brom), Akpom (retour de prêt, Arsenal), Tomori (retour de prêt, Chelsea), Norwood (prêt, Fulham), Manu (libre, Genclerbirligi), Hunt (Oldham) 

XI probable (4-4-1-1) : 

Ryan – Bruno, Duffy, Dunk, Suttner (ou Bong) – Knockaert, Pröpper, Sidwell, Murphy – Groß (ou Brown) – Murray

C’est dans un système bien aimé de Chris Hughton que Brighton devrait jouer en Premier League. Changement de gardien mais défense similaire, avec une éventuelle concurrence ouverte entre la recrue Suttner et l’ancien titulaire au poste Bong. Au milieu de terrain, Pröpper devrait prendre place aux côtés du rugueux Sidwell, de retour dans l’élite. Grosse hésitation en soutien de l’attaquant : la recrue Groß a été utilisée à ce poste pendant la préparation mais le jeune Brown, prêté par Chelsea, devrait avoir son mot à dire lui aussi.

 

Burnley
Image
Malgré une défense qui n’a pas démérité, Burnley a terminé bien bas au classement la saison dernière. Pour celle à venir, Sean Dyche sera toujours aux commandes de l’équipe, la dirigeant ainsi pour la sixième saison consécutive.
Mais c’est désormais sans Michael Keane, son espoir au poste de défenseur central, que Burnley va devoir négocier ce nouvel exercice. C’est près de 29 millions d’euros que le club a encaissé pour son transfert vers Everton. Boyd, quant à lui, a refusé de prolonger au club malgré un statut de titulaire régulier la saison dernière. Pire encore ? André Gray vient de partir pour 20 millions d’euros. Quant à Joey Barton, sa suspension est synonyme d’aucun retour possible dans les rangs de Burnley pour un bon moment.
Pour le remplacer, c’est sur Jack Cork que Burnley a misé plus de 9 millions d’euros. Appliquant une politique du remplacement très mathématique, Walters a signé en provenance de Stoke, sans doute pour remplacer Boyd, alors que Bardsley l’accompagne à un poste de latéral droit laissé libre par le départ de l’inutilisé Darikwa. Après son prêt à Sheffield, Lafferty ne reviendra pas. Taylor débarque de Leeds pour le remplacer.Arrivées : Cork (9M, Swansea), Walters (2M, Stoke), Bardsley (800K, Stoke), Taylor (libre, Leeds), Ulvestad (retour de prêt, Charlton), Anderson (retour de prêt, Chesterfield)Départs : Keane (28M, Everton), Gray (20M, Watford), Boyd (libre, Sheffield Wednesday), Kightly (libre, Southend United), Darikwa (Notthingham Forest), Robinson (retraite) 

XI probable (4-4-2) : 

Heaton – Lowton, Tarkowski, Mee, Ward – Arfield, Hendrick, Cork, Brady – Walters, Vokes (ou recrue)

Le 4-4-2 est le système favori de Sean Dyche. La défense serait presque inchangée. Tarkowski, doublure la saison dernière, devrait prendre la place laissée libre par Keane, à moins que le club ne trouve une recrue à ce poste d’ici la fin du mercato mais cela ne semble pas être le souhait du manager. Cork accompagnera l’indéboulonnable Hendrick au milieu, et Robbie Brady prendra probablement place à gauche du milieu plutôt que de la défense. Il semble que Walters soit en bonne position pour un poste de titulaire en attaque mais avec le départ de Gray, cela devrait être à côté de Vokes… ou d’une éventuelle recrue ? Barnes devrait resté sur le banc, car il ne semble pas être le plus compatible à Walters.

 

Chelsea
Image
Peut-on vraiment se poser la question : qu’est-ce qui est le plus difficile ? Devenir ou rester champion ? Chelsea refera confiance à son maître tacticien Antonio Conte pour tenter d’avoir autant d’aisance à conserver le titre qu’il n’en a eu pour le gagner…
Le grand ménage d’été, c’est en cours du côté des Blues. Outre l’abandon des cas des jeunes Aké, Chalobah et Traoré, Chelsea a laissé partir les joueurs sur lesquels il n’a pas été possible de faire de plus-value véritablement conséquentes : Cuadrado (option d’achat confirmée), Begovic et Atsu. En revanche, c’est la seconde fois que Chelsea vend Matic, et cette fois-ci à 44 millions d’euros, soit près de 20 millions de plus qu’ils ne l’avaient racheté à Benfica en 2014. Du côté des prêts, seul Loïc Rémy est revenu sans être reprêté dans la foulée. Blackmann et Kalas, eux, repartent directement en prêts et sont suivis par Zouma, Loftus-Cheek et bien d’autres. Un seul joueur est libéré, et pas des moindres : John Terry. Il jouera à Aston Villa.
Pourtant encore fort des présences de Costa et Batshuayi, Conte n’a pas hésité à confirmer l’arrivée de son ancien joueur, Morata, pour 65 millions d’euros. Caballero vient quant à lui doubler Courtois, alors que Bakayoko et Rüdiger vont tenter de faire oublier Matic et Terry, pour plus de 70 millions d’euros à eux deux !Arrivées : Morata (65M, Real Madrid), Bakayoko (40M, Monaco), Rüdiger (35M, AS Rome), Caballero (libre, Man City)Départs : Matic (44M, Man United), Terry (libre, Aston Villa), Aké (22M, Bournemouth), Cuadrado (20M d’option d’achat, Juventus), Begovic (11M, Bournemouth), Zouma (prêt, Stoke), Loftus-Cheek (prêt, Crystal Palace), Chalobah (6M, Watford) 

XI probable (3-4-2-1) : 

Courtois – Azpilicueta (ou Rüdiger), Luiz, Cahill – Moses, Kanté, Bakayoko (ou Fabregas), Alonso (ou Azpilicueta) – Pedro, Hazard – Morata

Il est peu probable qu’Antonio Conte abandonne le système qui a fait la gloire de son club la saison dernière. Il ne lui reste plus qu’à inclure, ou pas, les recrues. Courtois restera numéro 1 malgré l’arrivée de Caballero. En défense centrale, le trio habituel Azpilicueta-Luiz-Cahill pourrait être perturbé par l’arrivée de Rüdiger. Dans ce cas, l’allemand prendrait la place d’Azpilicueta. Pour autant, l’espagnol n’irait pas sur le banc mais plutôt à la place d’Alonso sur le côté gauche. Au milieu, Kanté va devoir consoler le départ de Matic avec son compatriote Bakayoko, à moins que le français ne se montre pas assez bon… au point de se faire piquer sa place par Fabregas ? De son côté, Moses se repose dans le trou qu’il a creusé l’année dernière sur le côté droit. Pedro et Hazard seront encore préférés pour servir la recrue-star, Alvaro Morata.

 

Crystal Palace
Image
Ce sera la première expérience en Premier League du nouveau coach des Eagles, le néerlandais Frank de Boer. Pour se faire, il va devoir se construire une équipe plus régulière que celle qu’on a vu la saison dernière, avec pas mal de mouvement cet été.
Beaucoup de joueurs peu utilisés en seconde partie de saison font leurs valises, à commencer par Steve Mandanda qui retourne à Marseille pour 3 millions d’euros. Campbell et Fryers s’en vont libres vers d’autres horizons, alors que Flamini et Ledley ne réussissent toujours pas à trouver de nouveau club et sont sur le marché des joueurs sans contrat. Le retour de prêt de Sakho vers Liverpool force aussi Crystal Palace à se renforcer dans le secteur défensif.
C’est chose faite avec l’arrivée au même poste du compatriote du coach de Boer, Riedewald qui arrive en provenance de l’Ajax Amsterdam pour 9 millions d’euros. Afin de renforcer un milieu dégarni de deux départs de joueurs expérimentés, Palace obtient le prêt de Loftus-Cheek et profite du retour discret de Mutch.Arrivées : Riedewald (9M, Ajax Amsterdam), Loftus-Cheek (prêt, Chelsea), Mutch (retour de prêt, Reading)Départs : Sakho (retour de prêt, Liverpool), Mandanda (3M, Marseille), Campbell (libre, Hull City), Fryers (libre, Barnsley), Flamini (libre), Ledley (libre) 

XI probable (4-2-3-1) : 

Hennessey – Ward, Dann (ou Delaney), Reidewald, Van Aanholt – Milivojevic, Cabaye (ou Loftus-Cheek) – Townsend, Puncheon, Zaha – Benteke

Sur seulement quelques matchs amicaux, il est toujours difficile de deviner ce qu’a envie de faire un nouveau manager. En défense, on imagine que la recrue Riedewald trouvera sa place suite à la préparation, accompagné probablement de Dann. Sinon, de Delaney. Le 4-2-3-1 a été privilégié lors de la préparation. Devant la défense, le duo devrait être le même que la saison dernière à moins que Loftus-Cheek ne vienne y mettre son grain de sel. Le quatuor offensif, lui, ne changera sans doute pas, mais pourrait permuter selon les matchs.

 

Everton
Image
S’invitant parmi les gros sur les places européennes du classement la saison dernière, Everton ne veut pas s’arrêter là. Des investissements massifs ont surpris le marché des transferts cet été alors que les Toffees tentent tant bien que mal d’entrer dans une nouvelle dimension.
Le but premier après une telle saison, c’est de garder un maximum de cadres. Ce n’est pas tout à fait chose faite puisque le départ important qui aura rythmé l’été d’Everton n’est autre que celui de Lukaku pour un alléchant montant de 85 millions d’euros, alors que Ross Barkley est désormais lui aussi décidé à partir coûte que coûte. Bien avant la fin de saison, le club avait déjà prêté ses indésirables. Finalement, Deulofeu ne reviendra pas de Milan et ira directement à Barcelone qui active sa clause de retour de 12 millions d’euros, alors que Cleverley restera à Watford qui paye 9 millions d’euros pour ça. McGeady, prêté à Preston, convainc Sunderland de le recruter,Valencia retourne à West Ham et Koné n’est pas prolongé.
Côté arrivées, Everton casse la tirelire sur le secteur défensif avec les arrivées combinées de Keane (Burnley) et Pickford (Sunderland) pour la bagatelle de 57 millions d’euros. Cuco Martina, qui connaît déjà Ronald Koeman de Southampton, arrive gratuitement. Alors que le milieu de terrain reste très stable, sur le plan offensif, Everton organise le retour en grande pompe de Wayne Rooney. Il sera entouré de Sandro Ramirez, arrivé de Malaga pour seulement 6 millions d’euros, ou encore de Davy Klaassen, le néerlandais qui coûta 27 millions d’euros aux Toffees.Arrivées : Rooney (libre, Man United), Keane (28M, Burnley), Pickford (28M, Sunderland), Klaassen (27M, Ajax Amsterdam), Ramirez (6M, Malaga), Martina (libre, Southampton)Départs : Lukaku (85M, Man United), Deulofeu (12M, Barcelone), Cleverley (9M, Watford), McGeady (280K, Sunderland), Valencia (retour de prêt, West Ham), Koné (libre, Sivasspor) 

XI probable (3-4-1-2) :

Pickford – Keane, Jagielka, Williams – Davies, Gueye, Schneiderlin, Baines – Klaassen – Rooney, Ramirez

Là aussi, comme pour Arsenal, ce n’est pas un système inconnu aux Toffees. Il pourrait alterner avec un système plus classique, mais grâce à sa profondeur de banc dans l’axe, Koeman devrait compter principalement sur ce schéma. Seul Mori en ferait les frais en défense, restant sur le banc, alors que les recrues Pickford et Keane seront alignées régulièrement. Au milieu, c’est plus compliqué. Davies devrait couvrir le côté droit jusqu’au retour de blessure de Coleman (pas avant janvier). Mais ensuite, il pourrait éventuellement rester dans le cœur de Koeman à la place d’un des milieux défensifs, Gueye et Schneiderlin. L’attaque sera quant à elle entièrement composée de recrues.

 

Huddersfield
Image
C’est la toute première fois que les Terriers vont jouer dans l’élite du football anglais. Le coach germano-américain, David Wagner, a dû renforcer son équipe pour être compétitif. Mais quelle symphonie nous jouera-t-il ?
Comme pour Brighton, la conservation des cadres a été plutôt aisée pour Huddersfield à l’exception du gardien de la montée Danny Ward, qui était prêté par Liverpool et qui y retourne cette année. Palmer est reprêté par Chelsea après avoir manqué la seconde partie de saison sur blessure, mais Brown est quant à lui prêté à Bournemouth. Tous les autres joueurs partis étaient déjà des indésirables à l’étage inférieur. Mooy, prêté par Manchester City lors de la dernière saison en Championship, est définitivement acquis par les Terriers pour 9 millions d’euros.
Huddersfield s’est montré particulièrement actif dans le recrutement. Avec celle de Mooy, le club enregistre 10 signatures. Parmi elles, Mounié (Montpellier) arrive pour 13 millions d’euros. Tom Ince, fils du célèbre Paul Ince, quitte Derby pour 9 millions d’euros. Pour remplacer Ward dans les buts, Lössl arrive en prêt en provenance de Mayence.Arrivées : Mounié (13M, Montpellier), Ince (9M, Derby), Mooy (9M, Man City), Depoitre (4M, Porto), Malone (4M, Fulham), Zanka (3M, Copenhague), Kachunga (1M suite à un prêt, Ingolstadt), Williams (libre, Reading), Palmer (prêt, Chelsea), Lössl (prêt, Mayence)Départs : Brown (retour de prêt, Chelsea), Dempsey (500K, Fleetwood Town), Murphy (libre, Bury), Holmes-Dennis (prêt, Portsmouth), Bunn (Bury), Hudson (retraite) 

XI probable (4-2-3-1) : 

Lössl – Smith, Schindler, Zanka, Löwe – Hogg (ou Billing), Mooy – Kachunga, Ince, van La Parra – Mounié

A en juger la préparation et la composition de l’effectif, c’est en 4-2-3-1 que les Terriers devraient opérer. Les recrues Lössl et Zanka devraient compléter la résistance des inébranlables de Championship, Smith, Schindler et Löwe, en défense. Mooy, indispensable à l’étage inférieur, sera accompagné de Hogg à moins que Wagner décide de faire un peu plus confiance au jeune Billing. La recrue Ince sera entourée des ailiers de la saison dernière, alors que sa chance devrait être laissée au franco-béninois Mounié en pointe.

 

Leicester
Image
Retour à la vie normale pour Leicester. Sans Ligue des Champions, les Foxes vont retrouver la dure routine de la Premier League sans aucun échappatoire alors que l’éternel adjoint Craig Shakespeare, qui avait repris les rênes de l’équipe en mars, a été confirmé au poste de manager.
Alors qu’on aurait pu s’attendre à un dégraissage massif après une saison de Ligue des Champions, Leicester n’a laissé filer que peu de joueurs cet été. Zieler, qui n’a pas su s’imposer dans les buts, part vers Stuttgart pour 4 millions d’euros. Même chose pour Kapustka qui est prêté à Fribourg. Le polonais Wasilewski part libre et, à 37 ans, n’a toujours pas trouvé de nouveau club.
Et malgré cette toute petite perte de quelques joueurs pratiquement pas utilisés, Leicester a recruté quelques joueurs pour compléter un effectif pourtant déjà fourni par les enjeux européens passés. Les Foxes profitent de la relégation de Hull City pour s’emparer de Maguire (14 millions d’euros) et Jakupovic (2 millions d’euros). Iborra arrive de Séville pour 15 millions d’euros et Iheanacho quitte Manchester City, club à qui il rapporte la coquette somme de 28 millions d’euros pour ce transfert.Arrivées : Iheanacho (28M, Man City), Iborra (15M, Seville), Maguire (14M, Hull City), Jakupovic (2M, Hull City)Départs : Zieler (4M, Stuttgart), Kapustka (prêt, Fribourg), Wasilewski (libre) 

XI probable (4-4-2) : 

Schmeichel – Simpson, Morgan, Maguire (ou Huth), Fuchs – Mahrez, Drinkwater, Ndidi (ou Iborra), Albrighton – Iheanacho, Vardy

Temps que l’effectif de Leicester ne changera pas en profondeur, il sera vraisemblablement impossible de construire autre chose qu’un 4-4-2. Difficile de dire si Huth sera automatiquement écarté par l’arrivée de la recrue Maguire en défense centrale, tout comme Ndidi par la recrue Iborra. Iheanacho tâchera de rentabiliser son transfert en prenant la place de l’hyper-actif Okazaki aux côtés de Vardy.

 

Liverpool
Image
A cause d’une période hivernale compliquée, les Reds ont manqué le top 3 la saison dernière. Mais ils peuvent se rassurer car ils retrouveront enfin l’Europe cette année, et pourquoi pas la Ligue des Champions s’ils réussissent à passer les barrages.
Pour être compétitif, Liverpool a d’abord dû se débarrasser de joueurs dont la présence n’était pas nécessaire. Lucas Leiva et Stewart, tous les deux milieux récupérateurs, quittent alors le Merseyside pour la Lazio et Hull City respectivement. Les postes de latéraux sont désengorgés avec les départs de Wisdom et Randall, alors que l’expérimenté gardien Manninger prend enfin sa retraite.
Les arrivées se sont faites rares à Anfield. Pourtant, le staff de Klopp avait superbement bien commencé son mercato en frappant un grand coup pour le transfert de Mohamed Salah à 42 millions d’euros. Mais par la suite, à part le récent achat de Robertson (Hull City) et l’arrivée de Solanke, libéré par Chelsea, les supporters de Liverpool n’ont rien eu à se mettre sous la dent.Arrivées : Salah (42M, AS Rome), Robertson (9M, Hull City), Solanke (libre, Chelsea)Départs : Leiva (6M, Lazio Rome), Stewart (5M, Hull City), Wisdom (2M, Derby), Randall (prêt, Heart of Midlothian), Manninger (retraite) 

XI probable (4-1-2-3) :

Mignolet – Clyne, Matip, Lovren, Milner (ou Robertson) – Henderson (ou Can) – Can (ou Milner), Wijnaldum – Salah, Firmino, Coutinho (ou Mané)

Alors que le club n’a toujours pas trouvé mieux que Mignolet, il semble que rien ne bouge en défense. A moins que Klopp ne veuille enfin un véritable latéral gauche en la personne de Robertson plutôt que Milner. Cela bouleverserait une organisation pourtant claire au milieu de terrain avec Henderson en sentinelle, et Can-Wijnaldum en relayeurs. Si Milner perd sa place en défense, on peut imaginer qu’il prenne la place de Can qui lui-même pourrait alors prendre celle de Henderson… Vous suivez ? En attaque, la présence de Coutinho lui assure bien sûr une place de titulaire. Mais s’il venait à partir, ce serait à Mané de rester dans le XI malgré l’arrivée de Salah.

 

Manchester City
Image
C’est tout simplement impossible. Vous ne pouvez pas vous être réveillé ce matin et prétendre ne pas avoir entendu de Manchester City depuis le début du mercato estival, même si c’était sans doute centré sur les arrivées.
Eh bien, sachez que pour les départs, les Citizens ont aussi été très actifs. Et pour cause, hormis les défenseurs centraux, c’est pratiquement un XI complet de joueurs réputés qui a quitté le club. Caballero quitte son poste de doublure pour en trouver un autre à Chelsea. A peine revenu, Joe Hart repart pour un autre prêt, cette fois-ci à West Ham. Même point de chute pour Zabaleta, alors que Clichy s’en va lui en Turquie et que Sagna, laissé libre, cherche encore un nouveau club. En revanche, il a fallu payer 5 millions d’euros pour que City accepte de lâcher Kolarov à la Roma. 5 millions, ce fut aussi le prix pour que les milieux défensifs Fernando et Ntcham signent respectivement à Galatasaray et au Celtic Glasgow. Nolito (9 millions d’euros) et Navas (libre) partent à Séville, tandis que les attaquants Iheanacho, Ünal et Sobrino sont tous vendus pour un total de 44 millions d’euros.
Et qui dit départs dit remplaçants, surtout dans un club qui jouera sur tous les tableaux. Ederson, le gardien brésilien, arrive pour 40 millions d’euros. Les latéraux sont sujets eux aussi à des montants astronomiques : Mendy (58 millions d’euros), Walker (51 millions d’euros) et Danilo (30 millions d’euros) vont tenter de remplacer au mieux leurs prédécesseurs vieillissants. Enfin, Bernardo Silva quitte Monaco pour le club de Guardiola, pour 50 millions d’euros.Arrivées : Mendy (58M, Monaco), Walker (51M, Tottenham), Silva (50M, Monaco), Ederson (40M, Benfica), Danilo (30M, Real Madrid)Départs : Iheanacho (28M, Leicester), Ünal (14M, Villarreal), Mooy (9M, Huddersfield), Nolito (9M, Seville), Fernando (5M, Galatasaray), Ntcham (5M, Celtic Glasgow), Kolatov (5M, AS Rome), Hart (prêt, West Ham), Sobrino (2M, Alavés), Navas (libre, Seville), Caballero (libre, Chelsea), Clichy (libre, Basksehir), Zabaleta (libre, West Ham), Sagna (libre) 

XI probable (4-1-4-1) : 

Ederson – Walker, Kompany, Otamendi, Mendy – Gündogan – Jesus, De Bruyne, Silva, Sané – Agüero

Venu dans cette optique, Ederson sera probablement préféré à Bravo dans les cages, au moins pour démarrer la saison. En défense, c’est probablement Otamendi qui accompagnera Kompany, et non Stones, alors que les deux recrues prendront place sur les côtés. Le poste de sentinelle sera occupé, dès son retour, par Gündogan. Une ligne très offensive de quatre joueurs sera juste devant lui pour servir Agüero, ce qui laisserait sur le banc non seulement la recrue Bernardo Silva, mais aussi Sterling, Yaya Touré et Fernandinho !

 

Manchester United
Image
Peu à peu, Manchester United tente de revenir sur le devant de la scène. Mais la saison dernière ne porta pas tous ses fruits, du moins en championnat. C’est en Ligue Europa que le club a brillé et obtenu sa place en Ligue des Champions pour cette saison. Mais pour reconquérir un titre national, il faudra aller plus loin.
Ce sera sans deux des stars du club, parties. Zlatan Ibrahimovic, qui a prouvé que même la Premier League ne lui résistait pas, s’en va en fin de contrat et blessé de longue durée. Quant à Rooney, il retourne à Everton après avoir marqué l’Histoire des Red Devils pendant 13 ans. Quant à Januzaj, il ne reviendra pas suite à son prêt à Sunderland, s’envolant directement pour la Real Sociedad pour 8.5 millions d’euros.
Côté arrivées, il n’y a pour l’instant qu’un joueur pour remplacer à la fois Ibrahimovic et Rooney. Il s’agit de Lukaku, qui fait le chemin inverse du capitaine anglais, en arrivant d’Everton pour 85 millions d’euros. Malgré un excellent bilan défensif la saison dernière, c’est ce secteur que le club a décidé de renforcer en recrutant la pépite suédoise Lindelöf pour 35 millions d’euros en défense, ainsi que l’ancien joueur de Mourinho, Nemanja Matic, pour 45 millions d’euros.Arrivées : Lukaku (85M, Everton), Lindelöf (35M, Benfica), Matic (45M, Chelsea)Départs : Rooney (libre, Everton), Ibrahimovic (libre), Januzaj (8.5M, Real Sociedad) 

XI probable (3-1-4-2) :

De Gea – Lindelöf, Smalling, Bailly – Matic – Valencia, Herrera, Pogba, Darmian – Mkhitaryan, Lukaku

Testé durant la préparation, ce système à trois défenseurs pourrait rester en championnat. Il correspondrait fortement à la présence massive de défenseurs centraux dans l’effectif, ainsi qu’au très petit nombre d’ailiers dans l’effectif. Ainsi, Mourinho devrait aligner une ligne défensive brillante derrière la nouvelle sentinelle Matic, se laissant Blind, Rojo et Jones sur le banc. Valencia et Darmian pourraient occuper les côtés du milieu de terrain, tandis que l’axe est promis à Herrera et Pogba. En attaque, le duo Mkhitaryan-Lukaku aurait-il convaincu Mourinho ?

 

Newcastle
Image
Il n’aura fallu qu’une saison aux hommes de Rafael Benitez pour retrouver la Premier League. Celui qui avait décidé de rester après la déroute en Premier League va pouvoir refaire ses preuves sur une saison complète chez les Magpies.
Pour ce retour, contrairement aux autres promus, Newcastle n’a pas hésité à se séparer de joueurs pourtant utilisés dans la lutte pour la montée à l’étage inférieur. Ainsi, Gouffran, Anita mais aussi Murphy quittent le club. Thauvin, pour qui la clause a été activée, ne reviendra pas de Marseille. Les indésirables Ameobi, Satka et Vuckic ont été définitivement écartés. Sels, passé de premier à troisième gardien pendant la saison en Championship, part en prêt.
Car oui, Newcastle doit aussi gérer ses retours de prêt, à commencer par celui de Tim Krul dans les buts, et aussi de Jong. Les deux néerlandais, cadres en Premier League, n’ont pas pris part à la remontée du club. Même scénario pour Rivière, Saivet et Doumbia. En terme de véritables nouvelles arrivées, Newcastle signe les espagnols Manquillo et Merino dans le secteur défensif, ainsi que Florian Lejeune pour 10 millions d’euros en provenance d’Eibar. Murphy, auteur d’une belle saison à Norwich, rejoint Newcastle pour 11 millions d’euros, alors qu’Atsu confirme son bon prêt pour rester à Newcastle qui l’achète 7.5 millions d’euros.Arrivées : Murphy (11M, Norwich), Lejeune (10M, Eibar), Atsu (7.5M, Chelsea), Manquillo (5M, Atlético Madrid), Merino (prêt, Dortmund), Krul (retour de prêt, AZ Alkmaar), de Jong (retour de prêt, PSV Eindhoven), Rivière (retour de prêt, Osasuna), Saivet (retour de prêt, Saint-Etienne)Départs : Thauvin (11M, Marseille), Murphy (2M, Nottingham Forest), Ameobi (libre, Bolton), Anita (libre, Leeds), Vuckic (libre, Twente), Gouffran (libre, Göztepe), Sels (prêt, Anderlecht), Satka (libre, Dunajska Streda) 

XI probable (4-4-1-1) : 

Elliot (ou Darlow) – Manquillo, Lejeune, Clark, Dummett – Ritchie (ou Murphy), Shelvey, Hayden, Atsu – Perez – Gayle (ou Mitrovic)

Il semblerait bien que Benitez n’ait aucune envie de refaire confiance à Krul dans les buts. Et Darlow, qui a joué une majorité de la saison en Championship, a été mis en rude concurrence avec Elliot qui a joué la préparation. Ce dernier pourrait être en haut de la hiérarchie. Les recrues Manquillo et Lejeune n’ont pas de mal à se faire une place en défense. Le milieu de terrain devrait être le même qu’en Championship, même si la recrue Murphy entrera en concurrence avec Ritchie sur le côté droit. Soutenu par Perez, Gayle devrait revenir de blessure en tant que titulaire, à moins que Mitrovic ne lui pique sa place pendant son absence.

 

Southampton
 
Image
Suite à un bilan jugé insuffisant par ses dirigeants, Claude Puel a été écarté du poste de manager de Southampton. C’est Mauricio Pellegrino qui le remplace pour sa première expérience en Premier League.
Il n’y a pourtant pas de tremblement de terre sur le mercato. Jay Rodriguez, qui ne s’est jamais complètement remis de ses blessures, quitte enfin le club pour rejoindre West Brom pour 14 millions d’euros. Le reste des départs concerne des joueurs non prolongés : Martina, Caceres et Isgrove. Quant à Hassen, le gardien niçois, il n’aura finalement pas eu la moindre minute de jeu à Southampton au cours de son prêt.
Du côté des arrivées, Southampton vient de mettre un coup d’accélérateur en annonçant la venue coûteuse de Mario Lemina en provenance de la Juventus pour 17 millions d’euros. En outre, le défenseur polonais Bednarek arrive de Lech Poznan pour 6 millions d’euros.Arrivées : Lemina (17M, Juventus), Bednarek (6M, Lech Poznan), Gazzaniga (retour de prêt, Rayo Vallecano)Départs : Rodriguez (14M, West Brom), Isgrove (libre, Barnsley), Caceres (libre, Hellas Verone), Martina (libre, Everton), Hassen (retour de prêt, Nice) 

XI probable (4-2-3-1) :

Forster – Soares, Yoshida, van Dijk (ou recrue), Bertrand – Romeu (ou Lemina), Davis (ou Lemina) – Ward-Prowse, Tadic, Redmond – Gabbiadini

Malgré le changement de coach, c’est toujours en 4-2-3-1 qu’on devrait retrouver les Saints. En défense, l’éventuel départ de van Dijk devrait entraîner le recrutement d’un nouveau défenseur central et non la promotion de Stephens en tant que titulaire, sauf si Pellegrino juge que la recrue polonaise Bednarek est prête. Au milieu, difficile de dire à qui Lemina pourrait prendre la place : le solide et rugueux Romeu ou le capitaine-leader Davis ? En outre, le nouveau manager semble suivre Puel sur la position excentrée de Ward-Prowse et celle recentrée de Tadic dans le secteur offensif.

 

Stoke City
Image
C’est le calme plat. Stoke City serait-il entré dans une routine footballistique ? Peut-on dire que le club progresse ? Non. Peut-on dire qu’il régresse ? Ce serait vraiment trop sévère. Mais fait-il au moins quelque chose pour avancer ?
En tout cas, il prend des risques cette saison en laissant partir ses deux ailiers, Arnautovic et Walters, vers d’autres clubs de Premier League, mais aussi son solide milieu récupérateur, l’irlandais Whelan, à Aston Villa en Championship. Bardsley, vieille doublure au poste de latéral droit, quitte le club pour Burnley. Bruno Martins Indi repart de son prêt, tandis que les anciens Shay Given et Charlie Adam ne sont pas prolongés…
Mais Stoke a-t-il fait en sorte de remplacer ses pertes ? Pas vraiment… En plus d’avoir enregistrés les retours des prêtés Bojan, Joselu et Wollscheid, Stoke City n’a recruté pour rien. Oui, pour rien. Le club n’a fait signer que des joueurs libres cet été, à commencer par Darren Fletcher, laissé libre par les Baggies. Choupo-Moting, en provenance de Schalke, arrive pour tenter de faire oublier Arnautovic. En défense, les jeunes Tymon (Hull) et Zouma (Chelsea) viennent prêter main forte.Arrivées : Fletcher (libre, West Brom), Choupo-Moting (libre, Schalke 04), Tymon (libre, Hull City), Zouma (prêt, Chelsea), Bojan (retour de prêt, Mayence), Joselu (retour de prêt, Deportivo), Wollscheid (retour de prêt, Wolfsbourg)Départs : Arnautovic (22M, West Ham), Walters (2M, Burnley), Whelan (2M, Aston Villa), Bardsley (840K, Burnley), Given (libre), Adam (libre), Martins Indi (retour de prêt, Porto) 

XI probable (3-4-2-1) : 

Butland – Zouma, Shawcross, Cameron (ou recrue) – Diouf (ou Johnson), Allen, Fletcher, Pieters – Shaqiri, Bojan (ou Choupo-Moting) – Berahino

Grâce à une bonne profondeur de banc en défense centrale, Mark Hughes pourrait favoriser ce système à trois défenseurs centraux. Zouma et Shawcross y trouveraient leur place, ainsi que Cameron en attendant le recrutement définitif probable de Martins Indi après son bon séjour au club la saison dernière. Johnson s’inclurait donc dans la concurrence au milieu avec Diouf, et Pieters n’aurait pas vraiment de concurrent à gauche. Et c’est avec Bojan que Choupo-Moting devrait se battre pour une place de titulaire derrière Berahino.

 

Swansea
Image
Déjà arrivé en janvier dernier, Paul Clement n’avait pas attendu cet été pour effectuer d’importants changements dans l’effectif et dans la hiérarchie des postes à Swansea.
Cet été, il n’a pas retenu les joueurs revenus de prêts, Bafétimbi Gomis, Marvin Emmes et Modou Barrow. Aucun ne reviendra au Pays de Galles. Et alors qu’il s’était déjà débarrassé de quelques joueurs à l’hiver, Clement se sépare aujourd’hui encore de Tabanou, Baston et Amat, ces deux derniers ayant été pourtant beaucoup utilisés par Francisco Guidolin, son prédécesseur. Jack Cork, pourtant pièce importante du dispositif du coach anglais, quitte aussi le club mais lui rapporte 9 millions d’euros.
Côté arrivées, Swansea n’a pas fait de folie. Roque Mesa arrive de Las Palmas pour 12.5 millions d’euros, sans doute pour remplacer Jack Cork poste pour poste. Tammy Abraham est prêté par Chelsea, tandis que Mudler, gardien néerlandais, arrive libre mais n’aura sans doute qu’une place de doublure au mieux.Arrivées : Mesa (12.5M, Las Palmas), Mulder (libre, Heerenveen), Abraham (prêt, Chelsea)Départs : Cork (9M, Burnley), Gomis (2.5M, Galatasaray), Barrow (2M, Reading), Tabanou (libre, Guingamp), Amat (prêt, Real Betis), Baston (prêt, Malaga), Emnes (libre), Tremmel (retraite) 

XI probable (4-3-1-2) :

Fabianski – Naughton, Mawson, Fernandez, Olsson – Carroll, Roque Mesa (ou Britton), Fer – Routledge (ou recrue) – Llorente, Ayew

Sur le plan défensif, rien ne devrait bouger par rapport à la saison dernière. En sentinelle, la recrue Mesa devra faire ses preuves en concurrence avec le capitaine Britton. Au poste de meneur de jeu derrière les deux attaquants, Routledge dépannera jusqu’à ce que le club trouve un remplaçant à Sigurdsson, sur le point de partir à Everton. Le duo d’attaquants devrait être le même qu’à la fin de la saison passée.

 

Tottenham
Image
Chaque année un peu plus, Tottenham impressionne. Soucieux de devenir un habitué de la Ligue des Champions, Pochettino peaufine son équipe et protège ses joueurs et son collectif. Comment aller plus loin ?
Sur le marché des transferts, Tottenham s’est en priorité débarrassé des joueurs indésirables. Ceux qui sont revenus de prêts : Bentaleb (Schalke), N’Jie (Marseille) et Fazio (AS Rome) sont tous vendus. Et les Spurs ont obtenu un très bon deal en vendant leur international Kyle Walker à Manchester City pour un montant de plus de 50 millions d’euros !
Côté arrivées, le tableau du club londonien est… vide.Arrivées : néantDéparts : Walker (51M, Man City), Bentaleb (19M, Schalke 04), N’Jie (7M, Marseille), Fazio (3M, AS Rome), Onomah (prêt, Aston Villa) 

XI probable (4-2-3-1) : 

Lloris – Trippier, Alderweireld, Vertonghen, Davies (ou Rose) – Dier, Wanyama – Son, Eriksen, Alli – Kane

Sans recrue et avec une équipe qui tourne bien, il n’est pas difficile de deviner le XI de Tottenham. Peut-être pourrait-on avoir un doute sur le système qui pourra parfois se transformer en un système à trois défenseurs. Trippier couvre le départ de Walker, et Davies la blessure de Rose. Du côté du trio de milieux offensifs, comme d’habitude les permutations en plein match seront nombreuses et rendront une simple lecture de XI moins claire.

 

Watford
Image
Drôle de façon d’opérer que celle choisie par Watford cet été. Afin de remplacer Mazzarri à la tête de l’équipe, et alors que ce dernier n’avait sauvé le club de la relégation que de peu, le club a fait appel à Marco Silva… le coach de Hull City, relégué. Alors certes, le portugais n’était pas là toute la saison, mais les résultats des Tigers en seconde partie de saison étaient-ils vraiment assez probants pour lui laisser sa chance dans un club instable ?
Les quatre ventes de l’été des Hornets ont été sur des joueurs indésirables au club. Watford a en revanche bien plus perdu sur le retour de prêt de M’Baye Niang. Par contre, le club est parvenu à transformer le prêt de Cleverley en achat définitif. Montant de la transaction : 9 millions d’euros.
Les deux plus gros transferts de Watford se font sur deux avants-centre : Andre Gray, Burnley, arrive pour 20 millions d’euros. Il jouera au même poste que Richarlison, jeune brésilien arrivé pour 12 millions d’euros. En plus de Cleverley, Watford renforce son milieu en recrutant Will Hughes (Derby) et Chalobah (Chelsea) pour respectivement 9 et 6 millions d’euros.Arrivées : Gray (20M, Burnley), Richarlison (12M, Fluminense), Cleverley (9M, Everton), Hughes (9M, Derby), Chalobah (6M, Chelsea), Sinclair (retour de prêt, Birmingham), Bachmann (libre, Stoke), Femenia (libre, Alavés)Départs : Kums (6.5M, Anderlecht), Berghuis (6.5M, Feyenoord), Agbo (2.5M, Standard Liège), Gilmartin (libre, Colchester), Oulare (prêt, Royal Anvers), Suarez (GZ H. Zhicheng), Paredes (libre), Ranégie (libre), Niang (retour de prêt, AC Milan), Zuniga (retour de prêt, Naples) 

XI probable (4-1-2-1-2) :

Gomes – Janmaat, Prödl, Kaboul (ou Britos), Holebas – Doucouré – Capoue (ou Chalobah), Cleverley – Pereyra – Deeney, Gray

C’est un système qui semble adapté à la composition de l’effectif de Watford qui, au milieu et en attaque, possède beaucoup de joueurs axiaux et très peu sur les ailes. En défense, Prödl devrait s’assurer une place de titulaire mais le nom de son duo est incertain. Comme la saison dernière, Doucouré évoluera en retrait des autres milieux de terrain. Chalobah parviendra-t-il à détrôner Capoue ? Pereyra, quant à lui, jouera en soutien de Deeney et Gray, les avants-centre/buteurs du club.

 

West Bromwich Albion
Image
Il est sans doute l’entraîneur le plus décrié de Premier League. Pourtant il est encore là, persistant, résistant, étanche aux critiques : Tony Pulis n’est pas du genre à laisser les mauvaises langues lui faire mal, et il ne changera pas sa façon de jouer pour faire plaisir à qui que ce soit…
C’est un été plutôt calme du côté des Hawthorns. Le prêt de Gardner à Birmingham a été transformé en transfert définitif, tandis que Darren Fletcher et Pocognoli, qui était déjà en prêt, quittent le club libres.
Le chinois Zhang est recruté au club de Vitesse, aux Pays-Bas, pour 7 millions d’euros mais il est directement prêté pour deux ans au Werder Brême. West Brom obtient le prêt d’un défenseur égyptien, Hegazy, et le transfert définitif de l’international anglais Jay Rodriguez pour 14 millions d’euros en provenance de Southampton.Arrivées : Rodriguez (14M, Southampton), Zhang (7M, Vitesse), Hegazy (prêt, Ahly)Départs : Zhang (prêt, Werder Brême), Fletcher (libre, Stoke), Gardner (2M, Birmingham), Pocognoli (libre, Standard Liège) 

XI probable (4-4-2) : 

Foster – Dawson, McAuley, Evans, Brunt – Philips, Livermore, RECRUE, Chadli – Rondon, Rodriguez

L’arrivée de Rodriguez va sans doute forcer Pulis à évoluer avec deux attaquants. L’anglais accompagnera Rondon. Derrière, rien ne change. Brunt devrait retrouver une place régulière au poste de latéral gauche, laissant ainsi Chadli évoluer au poste d’ailier du même côté, et Philips de l’autre. Au milieu, West Brom attend toujours le remplaçant de Darren Fletcher…. Cela pourrait-il être Gareth Barry ?

 

West Ham
Image
Avec toutes ses blessures, le moins qu’on puisse dire, c’est que West Ham a eu une saison 2016/17 assez mouvementée, et encore plus avec l’arrivée de deux nouveaux prétendus cadres l’hiver dernier. Le club a dû réorganiser son effectif, un peu trop chargé.
Personne ne regrettera les départs de Nordtveit, Fletcher ou encore Spiegel, presque pas utilisés cette saison. De son côté, Randolph quitte les Hammers pour prendre une place de titulaire à Middlesbrough, tandis qu’Arbeloa, blessé une très grande partie de la saison, prend sa retraite. A peine revenu de son prêt, l’équatorien Valencia s’en va au Mexique pour un montant non révélé. Töre et Calleri voient quant à eux leurs prêts se terminer.
Du côté du recrutement, West Ham a pris le parti d’investir massivement sur son attaque. Cela a commencé avec le transfert de Chicharito, acheté pour 18 millions d’euros au Bayer Leverkusen. Arnautovic est quant à lui arrivé depuis Stoke pour 22 millions d’euros. Dans le secteur défensif, West Ham fait signer Zabaleta, laissé libre par Manchester City qui prête aussi Joe Hart aux Hammers pour la saison à venir.Arrivées : Arnautovic (22M, Stoke), Chicharito (18M, Bayer Leverkusen), Hart (prêt, Man City), Zabaleta (libre, Man City), Haksabanovic (3M, Halmstad)Départs : Nordtveit (8M, Hoffenheim), Fletcher (7M, Middlesbrough), Randolph (6M, Middlesbrough), Hendrie (libre, Southend United), Spiegel (libre, Boavista), Cullen (prêt, Bolton), Oxford (prêt, Borussia M’Gladbach), Valencia (Tigres), Burke (prêt, Bolton), Arbeloa (retraite), Töre (retour de prêt, Besiktas), Calleri (retour de prêt, Maldonado) 

XI probable (4-2-3-1) : 

Hart – Zabaleta, Fonte, Reid, Cresswell – Kouyaté, Obiang (ou Noble) – Antonio, Lanzini, Arnautovic (ou Ayew) – Chicharito

Comme la saison dernière, West Ham pourrait alterner entre un système à quatre et un système à trois défenseurs. Les deux recrues venu de Manchester auront forcément une place derrière, et la charnière Fonte-Reid pourrait laisser Ogbonna sur le banc. Au milieu, Obiang pourrait souffrir de la concurrence avec Noble. Quant à Arnautovic, il arrive sur la chasse gardée d’Ayew : le côté gauche… Qui aura le plaisir de pouvoir servir Chicharito ?

 

Pota