Ligue 1 : Un but suffit à Saint-Étienne

11
août
2013

Posté par Anthony G.

Posté dans En affiche / Flash FS / France / Ligue 1

0 Comments

Les Stéphanois se sont faits peur une bonne partie du but en ne marquant pas de second but. Au final, la victoire est là et Brandao continue sur sa lancée. Un match de reprise avec seulement trois petits tirs cadrés, dont le but du Brésilien.

 

L’AC Ajaccio rentre rapidement dans le match et se procure une belle occasion, par Johan Cavalli. Sur un coup franc, le Corse tente une frappe au ras du poteau qui se dirige vers le but. Stéphane Ruffier se met en évidence en captant le ballon. Ils sont moins tranchants ensuite. D’ailleurs, ce coup franc est le seul tir cadré du match côté acéiste. Paul Lasne a frappé à plusieurs reprises au but mais aucun de ses tirs n’a trouvé le cadre. Ils sont mêmes assez éloignés.

 

Côté corse, l’intention est là mais la réalisation n’est pas présente. Symbole de ce mélange, l’action entre Johan Cavalli, Benjamin André et Adrian Mutu qui se conclue par une frappe au-dessus du cadre (23e). Les Stéphanois en profitent pour conserver le pied sur le ballon et, sur une erreur de Laurent Bonnart, Romain Hamouma centre vers la surface et Brandao marque l’unique but du match à hauteur des six mètres. Hamouma est de nouveau à son avantage juste avant la mi-temps mais son coup franc est arrêté par Guillermo Ochoa.

 

Brandao encore présent

 

Brandao réalise un bon début de saison. Après ses buts en tour préliminaire de Ligue Europa, il permet à l’ASSE de rentrer dans le championnat de la meilleure manière qui soit. Il a même eu plusieurs occasions de marquer un second but cet après-midi mais le Brésilien en reste à une seule unité en championnat. Les Ajacciens vont aussi se mettre en évidence par les nombreuses passes en profondeur qui n’arrivent pas à leur destinataires. Benjamin André, replacé latéral droit, récolte un premier carton jaune (20e) et aurait pu en récolter un second peu avant la mi-temps. Au final, il est exclu pendant le temps additionnel par Bartolomeu Varela, l’arbitre de ce match.

 

Pierre LG.