L’essentiel est là

23
mars
2013

Posté par Anthony G.

Posté dans En affiche / Equipes de France / Flash FS / International

0 Comments

En battant hier soir la Georgie (3-1) au Stade de France, les Bleus peuvent désormais se tourner vers la réception de l’Espagne sereinement avec le sentiment du devoir accompli.

 

On attendait donc que les hommes de Didier Deschamps fassent le nécessaire, à savoir prendre les trois points, c’est chose faite. Trois buts signés Giroud (45eme), Valbuena (48eme) auteur d’un match encore remarquable, et Ribéry (61eme) ont permis de gagner cette rencontre qui paraissait à l’origine facile mais qui fut, en fait, loin d’etre une partie de plaisir. La réduction du score de Kobakhidze (71eme) ne sera elle qu’anecdotique vu l’écart deja établi avant celui-ci.

Dans cette bataille il ne faudra pas oublier de remercier encore une fois Hugo Lloris. Deux arrets décisifs (28eme, 39eme), alors que l’Equipe de France continuait de butter sur la défense Georgienne, ont permis de ne pas rendre cette soirée encore plus délicate qu’elle ne l’était déjà.

 

La bonne opération 

 

Pour leurs premières Varane et Pogba ont été à la hauteur. Bien que peu sollicité le Madrilène a fait le boulot, toujours proprement, et se place en favori dans la charnière centrale pour la réception de l’Espagne. Le Turinois a lui pesé au milieu de terrain, physiquement au dessus et orientant parfaitement le jeu, sa présence a logiquement été remarqué. Nul doute que ces deux hommes sont partis pour durer dans cette sélection et qu’il faudra dorénavant compter sur eux.

 

Travail bouclé le match tant attendu contre la sélection espagnole attire maintenant tous les regards. C’est en leader que les Bleus accueilleront mardi la Roja car, à la surprise générale, les hommes de Vicente Del Bosque ont été tenu en échec à Gijon par la Finlande (1-1) !

Une rencontre qui s’annonce d’ores et déjà décisive en vue de la première place du groupe mais, cette fois-ci, ce sont bien les Bleus qui aborderont cette confrontation en pleine confiance.

 

Anthony G.