L’Espagne était plus forte

27
mars
2013

Posté par Anthony G.

Posté dans En affiche / Flash FS / International

0 Comments

La Roja s’est imposée hier soir 1-0 au Stade de France dans ce choc du groupe I. Avec 76% de possession de balle pour les Espagnols, les Bleus auront donc couru tout au long du match après le ballon avec malheureusement des situations de contres bien mal exploités. Décryptage.

 

Une première période bien maitrisée

 

La confiance était de mise avant cette rencontre, mais la qualification directe pour la Coupe du Monde 2014 vient de prendre du plomb dans l’aile. Comptant deux points d’avance avant ce match, l’Equipe de France se retrouve désormais seconde du groupe à un point de l’Espagne et plus maître de son destin.

La partie avait pourtant bien débuté pour les Bleus avec un bon pressing gênant les hommes de Vicente Del Bosque. La Roja répondra des la 5eme minute par une énorme occasion loupée par Xavi seul devant les cages, passant juste au dessus. Le premier frisson passée, il faudra attendre la 31eme minute avec une incursion de Pedro dans la surface qui effacera Lloris tout en tombant pour de nouveau trembler. Penalty ? Le sifflet à la bouche l’arbitre décidera pourtant de continuer à jouer sous la colère du banc espagnol. Le tournant du match interviendra lui à la 38eme, Ribéry déposant Pique sur le coté droit de la défense pour aller se présenter seul face à Valdes. Ce dernier remportera son face à face avec un bel arrêt du pied. Mi temps les équipes rentrent aux vestiaires sur ce score de parité toujours profitable aux Bleus .

 

Pedro logiquement

 

Après la pause l’Espagne reprenait sa marche en avant. L’absence de Jordi Alba dans le couloir gauche de la défense devait etre bénéfique à l’Equipe de France, c’est pourtant son remplaçant qui allait appuyer là où ça fait mal. Ignacio Nacho Monreal déposait Jallet dans son couloir pour adresser un centre tendu repris victorieusement par Pedro pourtant au milieu de deux défenseurs français. Piqué au vif les Bleus tenteront de réagir. Matuidi (64eme), Varane (78eme) et Evra (86eme) louperont les balles d’égalisation tour à tour. Pogba, malgré un très bon match, se verra lui expulsé sévèrement suite à deux cartons jaunes dans le dernier quart d’heure.

« Oui, dans la mesure où il reste des points en jeu. Tout est encore possible. A nous de ne pas faire d’erreurs, de gagner nos trois derniers matchs. Ensuite, on pourra voir ce qui se passe de leur côté. Mais bon, ça sera compliqué… » Yohan Cabaye a bien résumé. À trois matchs du dénouement final, c’est bien la France qui devra maintenant faire un sans faute et espérer dans le même temps un faux pas de l’Espagne pour assurer une qualification au Brésil. Une soirée bien dur à avaler.

 

Anthony G.