Les yeux fermés

06
juillet
2013

Posté par Anthony G.

Posté dans En affiche / Equipes de France / Flash FS

0 Comments

Ce qui semblait être une formalité pour les Français l’a bel et bien été. Les Bleuets ont écrasé les petits poucets ouzbeks, à tel point qu’on peut se demander comment ils ont pu arriver à se qualifier pour ces quarts de finale…

 

Poteau, poteau ou but ?

 

Déjà une forte occasion pour débuter le match des Français avec Sanogo qui frappe sur le poteau droit. Thauvin reprend le ballon pour marquer mais le gardien sort une très belle parade. D’ailleurs, ce ne sera pas la dernière. En deux minutes de jeu, la France a déjà tiré deux fois vers le cadre ouzbek. Dans les deux minutes qui suivent, Sanogo retentera sa chance et Bahebeck y ira aussi de son essai. Les Français dominent largement les premiers instants du match. Thauvin va même heurter le poteau après une ballade autour de la surface de réparation. Veretout, idéalement lancé par Sanogo, dévisse une frappe qui prend le petit filet extérieur du but à la 22ème minute. Il aura fallu attendre la 31ème minute pour que Yaya Sanogo marque sur une passe de Jean-Christophe Bahebeck. 2 minutes plus tard, Bahebeck est bousculé dans son slalom vers le but. Pénalty pour les Français. Celui-ci sera bien transformé par le capitaine Paul Pogba, en trottinant. 2-0, un score largement mérité pour les Bleus. A la 42ème minute, alors que le rythme était retombé, Thauvin se procure un pénalty et l’inscrit lui-même ! Les deux équipes rentrent aux vestiaires alors que la France mène par 3 buts à 0.

 

Echec et mat

 

De retour des vestiaires, déjà une action chaude pour Sanogo qui manque le cadre après un très bon débordement de Bahebeck côté gauche et un centre pourtant parfait. Thauvin se créera également plusieurs occasions grâce à de bonnes combinaisons techniques mais la finition n’est pas au rendez-vous pour le néo-Lillois. A la 61ème minute, il profitera tout de même d’un beau une-deux avec Sanogo pour frapper mais le gardien ouzbek est impérial.  Au même moment, c’est Ngando qui remplace Kondogbia. Seulement quelques instants après, le 4ème but français est inscrit par une tête plongeante de Kurt Zouma sur un corner de Thauvin au premier poteau. A la 68ème minute, les Ouzbeks sont réduit à 10 après l’expulsion de Shamshitdinov suite à deux cartons jaunes juste avant que Bosetti ne remplace Bahebeck. Après 74 minutes de jeu, le gardien ouzbek intervient encore magnifiquement bien en duel face à Yaya Sanogo. Polomat entrera en jeu à la 77ème minute à la place de Digne. L’invité surprise de cette Coupe du Monde aura finalement eu son temps de jeu. Bosetti va tenter sa chance à 4 reprises à la 81ème ,83ème, 86ème et 89ème minute mais ne concrétisera pas ces actions pourtant très dangereuses.

 

Les Bleus se qualifient pour les demi-finales de la Coupe du Monde U20 2013 !

 

 

 

Fabien.F