Le nouveau Neymar

09
octobre
2018

Posté par Kofal

Posté dans Edito / En affiche / Flash FS / France / Ligue 1

0 Comments

Le Paris Saint-Germain brille en ce début de saison. Si la défaite à Anfield face à Liverpool en Ligue des Champions (3-2) noircit le tableau, le club de la capitale réalise un début de saison fantastique et vient même de réaliser un record en humiliant l’Olympique Lyonnais dimanche (5-0), en remportant ses 9 premiers matchs de championnat. Une première en Ligue 1. Cette réussite agaçante pour certains en raison du suspens qui disparaît de semaine en semaine, est symbolisée par deux hommes ; Kylian Mbappé et Neymar. Le brésilien semble s’être métamorphosé cette saison…

 

 

 

Nouveau rôle, nouveau poste

 

Cantonné sur le côté gauche de l’attaque parisienne la saison passée, le brésilien joue essentiellement dans l’axe, derrière l’attaquant cette saison. Un poste qui lui donne les clefs du jeu et qui lui permet de faire briller également ses partenaires, à l’image de Kylian Mbappé, auteur d’un quadruplé -en 13 minutes- dimanche face à l’OL. Là où il devait déborder puis rentrer dans l’axe l’année dernière, le voilà directement maître du jeu cette année. Il distille des ballons dans la profondeur à destination de ses partenaires qui se régalent. Il provoque des fautes et inscrit lui-même les coups-francs concédés par l’équipe adverse… L’ancien barcelonnais possède une technique hors du commun et une qualité de passes incroyable et démontre matchs après matchs, qu’il est fait pour ce poste.
L’ambition ultime du brésilien, à titre individuel, reste bien entendu le ballon d’Or. Compliqué cette saison, son jeune partenaire français pourrait quant à lui faire parti du trio de tête. L’ancien joueur de Santos sait que pour pouvoir remporter ce précieux trophée, il doit marquer. Des buts, mais aussi les esprits. Après une Coupe du Monde plutôt ratée, Neymar semble aller mieux. Il marque et fait marquer. Pour le plus grand bonheur des parisiens.

 

 

 

 

Enfin heureux dans la capitale ?

 

Certains voyaient déjà noir en plein milieu de l’été, lorsque les rumeurs l’envoyant au Real Madrid n’étaient pas éteintes par l’intéressé lui-même, laissant présager une probable envie du brésilien de rejoindre le grand rival de son ancien club. Il faut dire aussi que la fin de saison dernière n’a pas été géniale pour les parisiens. Acheté plus de 220 millions d’euros, Neymar n’a pas brillé quand il le fallait. Pire, son caractère a marqué négativement les esprits. Quand il quittait le terrain en fin de match, sans fêter la victoire avec les supporters la saison passée, Neymar semble cette fois prendre le temps pour jubiler avec les ultras de la capitale, face au Virage Auteuil, comme dimanche après la rencontre face à Lyon. Un bon point donc. L’international auriverde paraît également attaché à ses coéquipiers, qu’il embrasse, en se jetant dans leur bras ou en plaisantant de manière taquine. Oui, Neymar paraît enfin heureux à Paris. Les sifflets ne retentissent plus au Parc des Princes lorsqu’il sort, mais les chants brésiliens résonnent lorsqu’il marque. Enfin, on pourrait également évoquer la relation qu’il entretient avec Thomas Tüchel, qui semble avoir trouvé la bonne formule pour mettre le Ney dans les meilleures conditions.

 

 

 

 

Attendu au tournant

Serait-ce judicieux de lui tomber dessus après la défaite à Liverpool ? Oui, car Neymar a été acheté pour faire passer ce fameux palier. Non, parce que c’est l’équipe entière qui a sombré dans le nord de l’Angleterre ce soir-là. Néanmoins, ses performances en Ligue 1 pourraient passer sous silence si en Ligue des Champions, le brésilien ne brille pas et ne fait pas briller le PSG. Auteur d’un triplé mercredi dernier face à l’Etoile Rouge de Belgrade, tout le monde s’entend pour dire que c’est face au top européens qu’on attend l’attaquant de la Séléçao. Face à Naples deux fois, et Liverpool par exemple, que le Paris Saint-Germain recevra prochainement.
Après une Coupe du Monde plutôt médiocre, Neymar sait qu’il doit inverser la tendance, pour son image. Le ballon d’Or en ligne de mire, il doit changer son comportement. Réputé pour être un simulateur et se jeter facilement, les derniers matchs du natif d’une province de Sao Paulo laisse paraître une légère amélioration dans ce domaine, indispensable pour redorer son image.

 

 

 

Pour discuter au sujet du Paris-Saint-Germain, cliquez-ici.

 

 

 

K.F