Le football …

20
avril
2017

Posté par Califop

Posté dans En affiche / Flash FS / Ligue des Champions

0 Comments

Vous connaissez la phrase de Gary Lineker « Le football est un sport qui se joue à 11 et à la fin ce sont les allemands qui gagnent » ?

 

Et bien on va pouvoir la réactualiser avec le Real Madrid. On s’attendait à ce qu’ils aient du mal contre le Bayern et ce fut le cas par moments mais à la fin… c’est toujours le Real qui gagne ! Chaque équipe a eu ses moments forts et ses moments faibles, et on a assisté à un grand match avec une cinquantaine de tirs ! Ce match sera avec  la « remontada » barcelonaise contre le PSG un des gros matchs de la saison 2016/2017. Malheureusement un peu gâché par l’arbitrage qui a plutôt avantagé le Real en expulsant injustement Vidal puis en validant deux buts hors-jeu de Ronaldo. Mais au final le Real a encore gagné ! 6-3 sur l’ensemble des deux matchs même, excusez du peu ! Ce n’est probablement pas non plus un hasard … ils ont CR7, ils ont Marcelo, ils ont Modric … et ils ont sur le banc un Zidane qui petit à petit fait ses preuves.

 

A l’opposé, le rival Barcelonais est sorti de la compétition sans qu’il y ait vraiment quoique ce soit à dire. Comme à leur habitude ils ont dominé la possession, mais ils n’auront même pas réussi à marquer un seul but en deux matchs… Faut-il changer l’entraîneur ? Faut-il changer les joueurs ? Cette équipe semble en tout cas en fin de cycle… Côté Juventus, un peu comme le Real, ça attaque quand il faut attaquer, ça défend quand il faut défendre, ça joue ; ça gagne.

 

Concernant le match de Monaco qui intéressait principalement les français, c’est une nouvelle fois la solidité et l’efficacité qui ont été récompensées. Si Dortmund a fait l’essentiel du jeu et a plutôt eu la possession de balle, leur manque de solidité défensive a fait que Monaco n’a jamais vraiment tremblé sur l’ensemble des deux matchs. D’autant plus que Tuchel avait commencé chacun des deux matchs par un schéma tactique en 3-5-2 qui n’a pas fonctionné du tout et a dû repasser en 4-4-2 à chaque fois pour la deuxième mi-temps. Toujours est-il que Monaco est qualifié pour les demis et on ne se plaindra pas de continuer à rêver d’un exploit de la bande à Mbappe (qui au passage en est à  cinq buts en quatre matches de la phase finale comme  un certain Cristiano Ronaldo), Lemar, Mendy et compagnie.

 

Le dernier match était, on l’avait dit, le moins alléchant sur le papier et s’il n’a pas été d’un niveau exceptionnel, Leicester, poussé par ses supporters, a réussi à maintenir le suspense et a cru jusqu’au bout pouvoir marquer les 2 buts qui auraient pu les qualifier, entraînant une belle ambiance et une fin de match emballante au King Power Stadium.

 

Califop