La terrible ascension d’Ishak Belfodil

24
juin
2013

Posté par Anthony G.

Posté dans En affiche / Etranger / Flash FS / Italie

0 Comments

Cantonné à un rôle de réserviste à Lyon et aujourd’hui courtisé par l’Inter Milan, Ishak Belfodil (Parme FC, 21 ans) suit une progression inattendue. Retour sur un joueur qui fait l’actualité.

 

De la CFA à la Serie A

 

Passé notamment par le centre de formation du Paris Saint-Germain, le natif de Mostaganem (Algérie) débarque à Lyon en novembre 2008 en provenance de Clermont où il avait brillé dans la catégorie des 16 ans. Repéré par un certain Remi Garde, Ishak va faire ses gammes avec les 18 ans et la CFA du septuple champion de France disputant son premier match officiel le 22 août 2009, face à l’AJ Auxerre. Ne révélant pas les espoirs placés en lui, Belfodil n’aura l’occasion que de disputer treize matchs avec les Gones – surtout des apparitions en fin de matchs – avant d’être prêté en janvier 2012 à Bologne. Rebelote chez les coéquipiers de Di Vaio, Belfodil ne joue pas, passant plus de temps du côté des tribunes du Stade Renato-Dall’Ara que sur le terrain (8 matchs, aucun but). L’été suivant, le grand attaquant est cependant transféré du côté de Parme pour 2,5M€. Une belle somme acquise par les dirigeants lyonnais pour un joueur n’ayant rien prouvé du côté de Gerland. Et c’est pourtant avec les Parmigiani qu’il va se révéler. Fort de sa puissance, son agilité et sa taille imposante, Belfodil n’en demeure pas moins être un fort caractère. Il s’est notamment distingué en provoquant la colère de son staff  en l’invitant à se taire après avoir réduit la marque sur un penalty (ndlr : face à la Lazio, 1-2).

 

« Le nouveau Benzema »

 

Auteur de 33 matchs avec le dixième du dernier championnat d’Italie, le joueur de 21 ans a vécu sa première saison pleine. En marquant 8 buts et délivrant 4 passes décisives, il a attiré sur lui l’œil de nombreux et prestigieux courtisans. C’est ainsi que Parme a déjà refusé une offre de 11 millions d’euros de la part du Shakhtar Donetsk. Aujourd’hui, on apprend que l’Inter aurait jeté son dévolu sur Belfodil et les Nerazzurri sont prêts à faire de grandes concessions pour attirer l’ancien lyonnais. Désireux de renouveler leur attaque – l’Inter devrait notamment enregistré la venue de Mauro Icardi, Massimo Moratti serait enclin à proposer la somme de 10 millions d’euros en plus du prêt d’Antonio Cassano et de Matias Silvestre. Le président intériste est grandement intéressé par Belfodil qui lui « plait beaucoup » jusqu’à voir en lui un « nouveau Benzema ». Contrairement à son illustre aîné, le franco-algérien a, par ailleurs, montré sa volonté de jouer pour les Fennecs d’après son agent. Alors qu’il avait été contraint par son club, par peur de le voir disputer la dernière Coupe d’Afrique des Nations, de ne pas être sélectionné, Belfodil pourrait ainsi voir sa carrière s’accélérait en signant chez un cador européen et en redécouvrant la sélection algérienne. Pour ce talent précoce, il s’agit bien là d’une progression imprévisible !

 

Anthony M.