La France au rendez-vous !

13
juillet
2013

Posté par Anthony G.

Posté dans Actualités internationales / En affiche / Flash FS / International

0 Comments

Enfin ! L’Euro qui avait timidement commencé avec quatre matchs nuls a enfin démarré avec les premiers matchs du Groupe C, le groupe décrit comme celui de la mort dont font parties les Bleues qui ont bien débuté leur Euro en s’imposant face à la Russie (3-1) .

 

La France réaliste

 

Image

Delie, double buteuse, en discussion avec Bruno Bini.

 

Les Bleues ont attaqué leur Euro face à la plus faible équipe du groupe, la Russie, sous un soleil éclatant, malgré la faible affluence (plus de 3000 spectateurs). Les filles de Bruno Bini démarrèrent bien le match en prenant rapidement le contrôle du match et en se créant les premières occasions du match par Delie. La défense russe va même finir par craquer après un long ballon de Bussaglia pour Delie dans la profondeur qui contrôla et ajusta parfaitement Todua (21′). Quelque minutes plus tard, Le Sommer percuta une défense débordée pour délivrer une passe décisive pour la néo-parisienne qui tua le match en remportant une seconde fois son duel face à la gardienne (32′). Passe décisive pour la bretonne et doublé pour l’attaquante qui prend les commande au classement des buteuses. Les Bleues vont ensuite pousser pour inscrire un troisième but par l’intermédiaire d’une tête du mètre soixante et un de Le Sommer suite à un débordement de Boulleau. Capté par la gardienne, la mi-temps est sifflé sur le score de 2-0 pour la France. A noter que le sélectionneur Russe avait fait 2 changement surprenant à la 35e minutes. La seconde mi-temps reprit sur le même tempo et les Bleues cherchèrent toujours à jouer offensivement. À l’heure de jeu, Bini fit rentrer Thomis à la place de Delie, qui ne tardera pas à se montrer en évidence avec ces débordement pleins de vitesse qui font si mal. Elle va par ailleurs, sur un débordement, offrir l’attendu troisième but à Le Sommer qui trompa la gardienne dans la surface (67′). Catala et Necib rentreront à tour de rôle à la place de Thiney et Soubeyrand pour le dernier quart d’heure. Mais la fin du match sera gâché par un but sur une erreur de Renard et le mauvais placement de Bouhaddi que Morozova concrétisa pour sauver l’honneur des russes très peu entreprenantes hier soir – seulement deux frappes (84′). Les Bleues empochent ainsi trois points importants. De bonne augure pour la suite, le prochain match aura lieu Lundi contre l’Espagne. Ce sera un autre niveau et il faudra être plus concentrer pour s’éviter une fin de match comme contre la Russie. Quoiqu’il en soit, cette opposition permettra à coup sur de monter en puissance dans la compétition.

 

L’Espagne s’offre l’Angleterre !

 

Image

La sélection ibérique a réalisé un grand coup en battant l’Angleterre !

 

L’autre match du Groupe C opposa L’Angleterre à L’Espagne. Et le match commença rapidement avec l’ouverture du score espagnole sur une erreur anglaise qui profita à Boquete qui s’en allait tromper Bardsley pour marquer le but le plus rapide de la compétition pour l’instant (5′). Les anglaises vont réagir et quelque minutes plus tard sur un bon mouvement en triangle, l’attaquant Aluko se démena et trompa la gardienne espagnole (8′). Même pas le quart d’heure et déjà 2 buts. Au fil du match les Espagnoles se créeront quelques opportunités et resteront surtout dangereuses en contre. Même constat pour les anglaises mais le score ne bougera pas au coup de sifflet renvoyant les vingt-deux joueuses aux vestiaires pour la mi-temps. La seconde période repartit sur les mêmes bases avec une grosse occasion ibérique. Sur un long ballon la gardienne anglaise se fait lober, l’attaquante espagnole reprit et envoya le ballon sur la barre ! Incroyable ! Par la suite, le jeu se durcit et les cartons jaunes pleuvaient. On approcha des dix dernières minutes et sur un centre de Carey, E.White fut tout proche de marquer. Le coup de tonnerre intervint à cinq minutes de la fin ! Les espagnoles vont reprendre le score sur un corner mal dégagé par le défense britannique que reprit victorieusement Jennifer Hermoso sous la barre (86′). Sensation à Linköping. Mais les anglaises n’ont pour autant pas lâché et égalisèrent par Bassett (89′). On pensait avoir tout vu mais dans les toutes dernières secondes du match, sur un centre coté  gauche, la gardienne anglaise, sous pression, marqua contre son camp et offrit la victoire à l’Espagne (90+3′) ! Coup terrible pour l’Angleterre qui se trouve déjà en difficulté avant de rencontrer la Russie. Étonnantes de combativité, les espagnoles pourraient bien mettre à mal l’Equipe de France lundi prochain. Attention, on tient surement la surprise de cet Euro !

 

FG