J6 : SLM/SCO – L’heure du derby

13
septembre
2013

Posté par Anthony G.

Posté dans En affiche / Flash FS / France / Ligue 2

0 Comments

Sixième journée et premier derby. Le Stade Lavallois (20e) accueille Angers (2e) pour un duel des extrêmes. D’un côté, les Tangos veulent lancer leur saison, et de l’autre, le SCO veut continuer sa série d’invincibilité.

 

23 octobre 2000. C’est la date de la dernière victoire Lavalloise chez elle face à Angers en Ligue 2. Défaits 4-1 l’an dernier, les Mayennais vont tenter ce soir de prendre leurs premiers points dans ce championnat version 2013/2014. Car oui, si la dernière victoire du Stade Lavallois face au SCO remonte à 2000, il faut regarder du côté de la saison dernière, fin mai, pour voir les hommes de P.Hinschberger s’imposer en compétition officielle. Actuellement, six matches disputés, six défaites, dont une élimination en Coupe de la Ligue. Le bilan est lourd pour les Tangos qui auront à cœur de se relancer face au voisin angevin à l’occasion du premier derby de la saison.

 

Pour ce déplacement, S.Moulin a encore pris le risque de ne prendre qu’un seul gardien. A.Letellier écopant ce week-end de son dernier match de suspension, P.Gardan aurait pu être convoqué par l’entraîneur scoïste pour faire office de gardien remplaçant. Malheureusement pour lui, l’entraîneur a préféré disposer d’un joueur de champ supplémentaire. Au niveau de la ligne défensive, du classique, si ce n’est le retour de F.Boyer, en délicatesse ces derniers mois avec sa cheville. Le jeune défenseur angevin éjecte ainsi J.Hénin. Devant eux devrait à nouveau jouer la paire R.Frikèche/I.Keïta, O.Auriac étant encore trop juste (reprise cette semaine avec le groupe). Sur les côtés, L.Gamboa fera bien son retour à Le Basser, sans doute titulaire sur l’aile gauche. L’inconnue est plutôt à droite. Si El Jadeyaoui est bien présent, pas si sur qu’il débute la rencontre. S.Moulin qui a d’ailleurs indiqué à son sujet qu’il devait « regagner sa place ». C.Diers ou D.Gomez occuperont donc probablement l’autre aile puisque S.Moulin semble se rediriger vers un 4-4-2. C’est S.Boufal qui fait les frais du retour du Marocain. Le jeune n°27 n’apparait pas dans le groupe pour la première fois de la saison. Les ailes du SCO devront ainsi alimenter R.Socrier, J.Blayac ou encore K.Ayari. Un groupe classique.

 

Attention à la fin de match

De son côté, P.Hinschberger a convoqué seize joueurs, parmi lesquels on peut retrouver M.Couturier, qui a signé à l’inter-saison à Laval. Légèrement en difficulté sur ses premières rencontres (un but contre son camp et un carton rouge), l’ancien n°21 Angevin aura certainement du travail face à l’attaque Scoïste. Sur le papier, Laval dispose également d’un secteur offensif intéressant, composé d’A.Sané, prêté par Rennes, et de J.Toudic. Ces deux joueurs apparaissent pour la première fois dans le groupe Lavallois et viennent concurrencer C.Bekamenga, auteur d’une bonne saison l’an dernier en National, et M.Diallo, l’ancien Sedanais. Les Mayennais ont certainement densifié ce secteur dans les dernières minutes du mercato à cause d’un bilan offensif plutôt inquiétant : avec deux buts marqués en cinq rencontres, Laval a actuellement la pire attaque de Ligue 2. Et pourtant, avec plus de concentration, les Mayennais auraient certainement pu prendre plus de points. Les huit buts encaissés par les Tangos ont été pour la plupart inscrits en fin de match (94′, 87′, 92′, 85, 92′). Un réel gâchis pour les coéquipiers d’A.Gonçalves.

 

Francis Le Basser verra donc un duel entre deux équipes opposées au classement. Et devrait en toute logique voir des buts…en fin de match. Si les deux équipes respectent leurs traditions, tous les spectateurs devront être attentifs aux cinq dernières minutes, où Angers est très à l’aise, au contraire du Stade Lavallois. Maintenu de justesse l’an passé grâce notamment à un excellent L.Gamboa, Laval voudra ainsi ouvrir son compteur point face au rival Angevin, qui aura lui pour ambition de continuer cette série de cinq matches sans défaite. Même en cas de défaite, les Scoïstes peuvent encore apparaître sur le podium. Mais les Angevins, normalement nombreux demain soir, ne pensent même pas à un revers dans le 53. Un derby, ça se gagne.

 

Les groupes :

Stade Lavallois :
Gardiens : Mike Vanhamel, Maxime Hautbois.
Défenseurs : Guillaume Rippert, Miodrag Stosic, Malik Couturier, Jordan Adeoti, Kévin Perrot.
Milieux : Anthony Robic, Damien Tibéri, Anthony Gonçalves, Hassane Alla, Amara Baby.
Attaquants : Mamadou Diallo, Christian Bekamenga, Abdoulaye Sané, Julien Toudic.

Angers SCO :
Gardien : Gregory Malicki.
Défenseurs : Gaël Angoula, Fabien Boyer, Djibril Konaté, Romain Thomas, Arnold Bouka Moutou.
Milieux : Charles Diers, Alharabi El Jadeyaoui, Vincent Manceau, Diego Gomez, Rayan Frikeche, Ludovic Gamboa, Ismaël Keita.
Attaquants : Khaled Ayari, Jérémy Blayac, Richard Socrier.