Luzenac Ariège Pyrénées

Actualités, classements et résultats des différents clubs des Ligues régionales
Avatar du membre
Yoyo
Gérant Ligue 1
Messages : 15133
Enregistré le : 20 janv. 2013, 23:18
Club supporté: AJA-Stade-Auxerrois
Club supporté: AJ-Auxerre
Club supporté: Colchester-United
Sélection supportée: France
Contact :

Re: Luzenac Ariège Pyrénées

Message par Yoyo »

Dernier message de la page précédente :

Minigad a écrit :
Naoned a écrit :
waza a écrit :il me semble avoir entendu que pour jouer en l2 il faut avoir un stade d'au moins 8500 place , quelqu'un peu me le confirmer ou pas ?
Dans ce cas là , une partie des clubs de L2 ne sont pas aux normes !
En plus de ça, le Vannes OC a évolué en Ligue 2 avec une dérogation pendant plusieurs saisons. Si je me souviens bien le stade de la Rabine comprend environ 7 000 places. A voir si la "législation" a changé depuis 2008.
Bah le stade du Gazélec Ajaccio contient même pas 4 000 places et ils sont bien en Ligue 2.
Image

Vous savez prononcer le "x" de soixante? Et bah, c'est la même chose avec Auxerre.

Avatar du membre
Nαpo'
Historique
Messages : 36913
Enregistré le : 31 déc. 2011, 00:07
Club supporté: SSC-Naples
Sélection supportée: Italie

Re: Luzenac Ariège Pyrénées

Message par Nαpo' »

YoyoAJA89 a écrit :
Minigad a écrit :
Naoned a écrit :
waza a écrit :il me semble avoir entendu que pour jouer en l2 il faut avoir un stade d'au moins 8500 place , quelqu'un peu me le confirmer ou pas ?
Dans ce cas là , une partie des clubs de L2 ne sont pas aux normes !
En plus de ça, le Vannes OC a évolué en Ligue 2 avec une dérogation pendant plusieurs saisons. Si je me souviens bien le stade de la Rabine comprend environ 7 000 places. A voir si la "législation" a changé depuis 2008.
Bah le stade du Gazélec Ajaccio contient même pas 4 000 places et ils sont bien en Ligue 2.
Rien avoir avec la capacité...
Vous parlez sans rien savoir du dossier.
Image

Avatar du membre
core-turchinu
Historique
Messages : 11054
Enregistré le : 27 mai 2012, 16:20
Club supporté: SC-Bastia
Sélection supportée: Corse
Contact :

Re: Luzenac Ariège Pyrénées

Message par core-turchinu »

J'avoue que ça mélange un peu tout là.

Pour connaitre le dossier assez complexe concernant l'affaire Luzenac :
Montée en Ligue 2 refusée

Le 18 avril 2014, à la suite de sa victoire contre l'US Boulogne pour le compte de la 29e journée de National, le club s'assure une place sur le podium synonyme de Ligue 23. La veille, une délégation de responsables de la LFP et de la FFF a visité les installations du stade Jean-Noël-Fondère de Luzenac, à Foix ; l'enceinte ne répondant pas aux normes de la Ligue 2, le club apprend qu'il doit trouver un autre stade pour la saison à venir en cas de montée, faute de pouvoir réaliser les travaux nécessaires dans celui qu'il occupe actuellement4.

Le 30 mai, la Ligue de football professionnel dévoile les calendriers de Ligue 1 et de Ligue 2 pour la saison 2014-2015. Luzenac apprend que son premier match aura lieu le 1er août contre Troyes, à domicile. Le 31 mai, le club, en quête d'un stade aux normes du football professionnel, fait savoir qu'un accord a été trouvé avec le Stade toulousain pour utiliser l'enceinte du stade Ernest-Wallon. Le LAP précise cependant qu'il doit attendre que la LFP valide ce choix et que les propriétaires du stade, les Amis du Stade Toulousain, réclament la complémentarité des calendriers de Ligue 2 et de Top 14.

Le 5 juin, la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG), le gendarme financier du football français, notifie à Luzenac une interdiction de montée en Ligue 2 à cause du budget qui n'a notamment pas encore pris en compte l'accord de principe pour évoluer au stade Ernest-Wallon. Le club dit ne pas être « surpris » par cette décision, fait appel et se dit « confiant » pour la suite puisque le président Jérôme Ducros affirme qu'il « apportera les garanties nécessaires »4. Le 3 juillet, la commission d'appel de la DNCG prononce une nouvelle interdiction d'accession en Ligue 2. À moins d'un mois de la reprise des championnats, Luzenac est bloqué en National et Istres est maintenu en L2 malgré sa 19e place la saison passée. Le LAP annonce le lendemain avoir décidé « de se battre jusqu'au bout, quitte à déranger » en préciser que « ce sera soit la Ligue 2, soit la fin ».

Le 7 juillet, Luzenac saisit le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) pour tenter de modifier la décision de la DNCG. Ce recours étant suspensif, Luzenac retrouve provisoirement sa place dans l'antichambre de l'élite. Le 18 juillet, accompagné d'avocats, d'un expert-comptable et du président du Sénat, le président de Luzenac défend le dossier devant le CNOSF. À l'issue de la conciliation, le club dit être « confiant » et assure que les membres du CNOSF étaient « positifs ». L'avis, qui n'est que consultatif et peut donc être décliné par les instances du football, n'est toutefois pas encore dévoilé4. Le 21 juillet, le CNOSF rend un avis défavorable pour la montée en Ligue 2. Les dirigeants de Luzenac sont « stupéfaits et choqués ». Le club affirme pourtant n'avoir « aucun déficit » et présenter « des comptes équilibrés avec des fonds propres validés par le commissaire aux comptes ».

Le 22 juillet, Luzenac utilise son dernier recours et porte l'affaire devant le tribunal administratif de Toulouse en référé immédiat. Le 1er août, our de la reprise du championnat de Ligue 2, Le tribunal administratif de Toulouse suspend la décision de la DNCG d'interdire la montée de Luzenac : la DNCG est sommée de réexaminer le dossier sous huit jours. Dans ces conditions, le championnat de Ligue 2 semble être parti pour se jouer à 21 clubs. Le 7 août, la DNCG rend un avis favorable pour l'intégration de Luzenac en Ligue 2 ; le conseil d'administration de la LFP doit toutefois valider cette décision.

Le 8 août, les membres du conseil d'administration de la LFP, réunis en urgence, recalent à l'unanimité Luzenac. Alors que le volet financier semble clos, Luzenac est désormais bloqué par son stade Jean-Noël-Fondère alors qu'il semblait avoir trouvé un accord pour jouer à Ernest-Wallon. « Le club ne dispose pas d'un stade répondant aux normes réglementaires de sécurité », dit la LFP qui ajoute que « le club n'a pas pris les dispositions nécessaires pour évoluer dans un tel stade tout au long de la saison, ni même proposer une solution d'un stade de repli ».

Le 11 août, le club ariégeois fait savoir qu'il compte saisir le tribunal administratif de Toulouse en référé pour réclamer une « suspension du championnat de L2 » qui en est déjà à deux journées de jouées4. Le 12 août, Luzenac demande la conciliation du ministère des Sports dans son bras de fer avec la LFP. Si la requête est acceptée, le club promet de renoncer à la saisine en référé du tribunal administratif de Toulouse. Quelques heures plus tard, le ministère des Sports dit « ne pas être habilité à effectuer une médiation ». Dans la foulée, Luzenac annonce qu'il a bien un accord d'intention avec les Amis du Stade Toulousain pour utiliser le stade Ernest-Wallon mais qu'une mise aux normes est nécessaire. Le temps des travaux, la ville de Toulouse accepte d'accueillir Luzenac dans le Stadium, habituellement occupé par le TFC.

Le 13 août, Fabien Barthez, directeur général du club, estime qu'« on ne veut pas de Luzenac parmi les pros » dans une interview accordée à L'Equipe. « Le job, on l'a fait sur le terrain. On dit que l'important, c'est de participer, eh bien, là je ne m'y retrouve pas. Maintenant, on ne lâche pas, on y croit depuis le début ». Il juge par ailleurs que « ce feuilleton, c'est un peu Les Feux de l'amour »4. En conséquence du maintien en National, Gaëtan Belaud, recruté un mois et demi auparavant par Luzenac lorsque la montée était assurée, quitte gratuitement le club le 14 août pour le Stade brestois 29, en Ligue 2.

Le 14 août, alors que l'accord pour le Stadium est signé avec la municipalité de Toulouse, Luzenac saisit à nouveau le CNOSF et le tribunal administratif. Le 18 août, sur France Info, le secrétaire d'Etat aux Sports Thierry Braillard dénonce une « hypocrisie de la Ligue de football professionnel qui empêche l'accession des amateurs au monde professionnel ». Frédéric Thiriez, président de la LFP, répond dans la soirée et dit qu'il ne cèdera à « aucune pression politique ».

Le 22 août, le CNOSF rend un avis favorable à la montée de Luzenac tandis que le tribunal administratif reporte au 26 août son étude du dossier. Dans le même temps, les Amis du Stade Toulousain font savoir qu'ils ne signeront pas la convention pour le stade Ernest-Wallon tant que Luzenac ne sera pas officiellement en Ligue 2. Ils expliquent par ailleurs ne pas avoir l'assurance que les calendriers de Ligue 2 et de Top 14 ne se chevauchent pas.

Le 25 août, le conseil d'administration de la LFP vote en faveur d'une conciliation avec Luzenac mais déclare deux jours plus tard « avoir constaté, après l'ultime délai accordé au Luzenac AP pour justifier de la mise à disposition du Stade Ernest-Wallon, que le club n'a pu fournir les justifications requises. En particulier, le dernier courrier du propriétaire du stade ne constitue en rien une convention de mise à disposition ni même un accord ferme sur le principe d’une telle mise à disposition ».

Le 4 septembre, le juge des référés du tribunal administratif de Toulouse rejette la demande de Luzenac de suspendre de la décision de la LFP refusant d'autoriser le club ariégeois à participer au championnat de France de football de Ligue 26. Le juge a en effet considéré « qu'en l'état de l'instruction et en l'absence notamment de démonstration de la jouissance effective par le club de Luzenac d'installations sportives susceptibles d'accueillir toutes les compétitions prévues, aucun des moyens soulevés par la SASP Luzenac Ariège Pyrénées ne paraît de nature à créer un doute sérieux quant à la légalité de la décision contestée ».

Le 5 septembre, le club annonce qu'il ne saisira pas le Conseil d'Etat et souhaite réintégrer le championnat National dont quatre journées ont déjà été jouées. Il demande également que les joueurs de Luzenac qui souhaitent quitter le club puissent le faire alors que la période des transferts est close depuis quatre jours.

Retour en DHR

Le 10 septembre 2014, la FFF refuse un maintient du club en championnat National alors que Luzenac refuse une proposition d'intégration de l'équipe première en championnat de France amateur 2 (5e division). Fabien Barthez et le président Jérôme Ducros annoncent alors leur retrait du club, qui libère tous les joueurs de son équipe première. Le LAP continue néanmoins d'exister à travers son équipe de réserve, évoluant en division d'honneur régionale (7e division).
Image
IN MEMORIA
05/05/92

-------------
Image Koufol :ninjarouge:
Image
FootballSupps FC : Road to Ligue 1

Avatar du membre
Lio'OM
Administrateur
Messages : 94994
Enregistré le : 16 nov. 2011, 10:28
Club supporté: Olympique-de-Marseille
Club supporté: SL-Benfica
Sélection supportée: Portugal
Contact :

Re: Luzenac Ariège Pyrénées

Message par Lio'OM »

Soutien de la part des Marseillais hier en déplacement à Annecy.

Image
Image
Nous sommes champions d’Europe nous les Marseillais,
Tous pour la victoire ensemble il faut chanter,
Tout le virage sud unissons nos efforts,
Combattre pour l’OM à la vie, à la mort.
Vainqueur Pronos Ligue 1 2013
Vainqueur Pronos Championnats Européens 2014
Vainqueur Pronos Coupe du Monde 2014
Vice Champion Comunio Euro 2016
Vainqueur compétition FIFA 17 - Copa Del Rey
Vainqueur compétition FIFA 17 - Coupe du Monde 2018
Vainqueur compétition FIFA 18 - MLS Cup
Vainqueur compétition FIFA 18 - Copa Do Brasil

Avatar du membre
mickael71130
Historique
Messages : 15285
Enregistré le : 15 nov. 2011, 04:44
Contact :

Re: Luzenac Ariège Pyrénées

Message par mickael71130 »

Ligue 2 : Après Luzenac, l'Etat souhaite des réformes
lundi 15 septembre 2014 - Alexandre Chochois - Réagir

Mieux vaut tard que jamais, diront certains. Cet été aura été rythmé par bon nombre de procédures, toutes visant à intégrer Luzenac en Ligue 2, après une accession validée sur le terrain. De longues semaines d'un combat acharné, qui ont débouché sur... une relégation en DHR du club ariégeois.

Interrogé ce jour par nos confrères de L'Equipe, Thierry Braillard, secrétaire d'Etat aux Sports, a confirmé qu'une réforme allait être étudiée afin d'éviter de nouvelles désillusions à l'avenir : "Cette équipe de Luzenac a gagné sur le terrain le droit de jouer en Ligue 2. Il est temps de tirer les leçons de cette affaire. Ce feuilleton a duré du 18 avril au 5 septembre. C'est beaucoup trop long. (...) Nous allons lancer une réflexion pour réformer les procédures de contrôles des clubs. Ces procédures doivent être plus rapides et il est nécessaire que les clubs soient mieux accompagnés lors de la préparation de leurs dossiers." Des intentions suivies d'effets ?

http://www.foot-national.com/" onclick="window.open(this.href);return false;
Image
"sans haine ni violence mais
toujours avec passion quelque soit la division"
Une légende,Un club,Les coachs,Un groupe,Des supporters,Un seul objectif le maintien en CFA2 !!!
Image

Avatar du membre
waza
Accroc
Messages : 1495
Enregistré le : 20 juil. 2012, 17:58

Re: Luzenac Ariège Pyrénées

Message par waza »

ca me fait penser a cette chanson : https://www.youtube.com/watch?v=b6pIJyfpDZo

Avatar du membre
DVN
Oscar Lavezzi
Messages : 75065
Enregistré le : 10 sept. 2013, 02:47

Re: Luzenac Ariège Pyrénées

Message par DVN »

Ils vont surtout interdire les appels aux tribunaux pour les clubs histoire qu'ils ne fassent pas chier le monde.

Avatar du membre
Vazquez
Modérateur
Messages : 56915
Enregistré le : 15 oct. 2012, 00:11
Club supporté: FC-Metz
Club supporté: Celta-Vigo
Contact :

Re: Luzenac Ariège Pyrénées

Message par Vazquez »

J'espère qu'ils vont vite retrouver la DH dans un premier temps
Cheick Diabaté : «On va tous mourir, alors pourquoi être méchant ?»

Avatar du membre
waza
Accroc
Messages : 1495
Enregistré le : 20 juil. 2012, 17:58

Re: Luzenac Ariège Pyrénées

Message par waza »

Devon a écrit :Ils vont surtout interdire les appels aux tribunaux pour les clubs histoire qu'ils ne fassent pas chier le monde.
impossible ;)

Avatar du membre
mickael71130
Historique
Messages : 15285
Enregistré le : 15 nov. 2011, 04:44
Contact :

Re: Luzenac Ariège Pyrénées

Message par mickael71130 »

Luzenac : Westberg pourrait rebondir à l'étranger
mercredi 17 septembre 2014 - Clément Michel - Réagir

Après la disparition de la section professionnelle de Luzenac, staff et joueurs se retrouvent désormais libres de tout contrat. C'est aussi le cas du gardien de but Quentin Westberg, qui s'est confié sur sa difficile situation au quotidien Le Progrès.

Le portier s'entretient actuellement physiquement dans l'espoir de retrouver un club d'ici à la fin de l'année. Une situation toujours difficile, a fortiori au poste de gardien de but, pour lequel les places sont chères. Grâce à ses origines américaines, Westberg pourrait aller voir du côté de la MLS, un championnat en pleine expansion, s'il ne trouve aucun point de chute dans l'Hexagone. A suivre.

http://www.foot-national.com/" onclick="window.open(this.href);return false;
Image
"sans haine ni violence mais
toujours avec passion quelque soit la division"
Une légende,Un club,Les coachs,Un groupe,Des supporters,Un seul objectif le maintien en CFA2 !!!
Image

Avatar du membre
Naoned
Accroc
Messages : 2006
Enregistré le : 03 janv. 2013, 14:25
Club supporté: FC-Nantes
Club supporté: Chamois-Niortais
Contact :

Re: Luzenac Ariège Pyrénées

Message par Naoned »

Quelques nouvelles de cette équipe ! Luzenac est actuellement 10e sur 12 en DHR Midi pyrénéés avec une défaite et un nul !
"Ma vie de coach"
Saison 2013/14 : 12 matchs seniors F dirigés
Saison 2014/15 : 20 matchs seniors F et 15 matchs U17F dirigés
Saison 2015/16 : 18 matchs seniors et 17 matchs U17F dirigés
Saison 2016/17 : 1 match senior et 12 matchs U17F dirigés

Avatar du membre
DVN
Oscar Lavezzi
Messages : 75065
Enregistré le : 10 sept. 2013, 02:47

Re: Luzenac Ariège Pyrénées

Message par DVN »

mickael71130 a écrit :
Luzenac : Westberg pourrait rebondir à l'étranger
mercredi 17 septembre 2014 - Clément Michel - Réagir

Après la disparition de la section professionnelle de Luzenac, staff et joueurs se retrouvent désormais libres de tout contrat. C'est aussi le cas du gardien de but Quentin Westberg, qui s'est confié sur sa difficile situation au quotidien Le Progrès.

Le portier s'entretient actuellement physiquement dans l'espoir de retrouver un club d'ici à la fin de l'année. Une situation toujours difficile, a fortiori au poste de gardien de but, pour lequel les places sont chères. Grâce à ses origines américaines, Westberg pourrait aller voir du côté de la MLS, un championnat en pleine expansion, s'il ne trouve aucun point de chute dans l'Hexagone. A suivre.

http://www.foot-national.com/" onclick="window.open(this.href);return false;
Image

(Elyxir, si tu passes par là)

Avatar du membre
Téfécé
Accroc
Messages : 4341
Enregistré le : 24 déc. 2011, 19:25
Club supporté: Toulouse-FC
Sélection supportée: France
Contact :

Re: Luzenac Ariège Pyrénées

Message par Téfécé »

Jérôme Ducros : «L'histoire n'est pas finie»

Depuis ce fameux mercredi 10 septembre et l'annonce de l'arrêt de la section professionnelle du Luzenac Ariège Pyrénées, le président Jérôme Ducros ne s'était plus exprimé. Il a pris du temps pour digérer l'impensable. Pour, aussi, gérer l'avenir des joueurs, du staff, des personnels administratifs que cet arrêt a mis au chômage. Dans son bureau toulousain, l'homme fort de JD Promotion tient à «mettre les choses au point.» Non, il n'a pas quitté le navire. «Je travaille tous les jours une à deux heures pour le LAP». Malgré les difficultés, le capitaine est toujours à son poste. «On est là, on tient bon la barre même avec des locaux qui sont vides.» Le combat continue. Après le référé, place à la procédure «au fond.» D'ici «quinze jours, trois semaines», les avocats du LAP (toujours Maîtres Frédéric Carol et Jean-Jacques Bertrand) vont saisir le tribunal administratif de Toulouse sur deux fronts : obtenir la réintégration du club ariégeois en Ligue 2 et obtenir des indemnités financières. «On m'a volé mon fonds de commerce.» Même si la procédure prendra de longs mois, Jérôme Ducros se battra jusqu'au bout. La preuve, malgré tout ce qui s'est passé, Christophe Pelissier (entraîneur) et Jean-Marie Stéphanopoli (entraîneur adjoint) sont toujours salariés du LAP. «Ils attendent qu'on leur redonne leur équipe.»

Jérôme Ducros est tranchant. Avec du recul, c'est tout un système qu'il dénonce. «Est ce qu'on n'a pas été les dindons de la farce d'un combat entre Noël Le Graët (président de la FFF) et Frédéric Thiriez (président de la LFP) ?» Même si elles ne sont que dans un an et demi, les grandes manœuvres pour les élections à la Fédération française de football sont lancées depuis longtemps. Et le Luzenac AP compte bien s' inviter dans le débat. Malgré tous les efforts, le combat du club ariégeois est encore dans tous les esprits. Ceux des supporters et, surtout, ceux des médias. Qu'on se le dise, le LAP n'a pas déposé le bilan. Le LAP est toujours là et Jérôme Ducros a bien l'intention de le faire savoir.

Comment vous sentez-vous un mois après l'arrêt précipité du LAP ?

L'arrêt de l'équipe du LAP nous a été imposé par les institutions qui ont définitivement stoppé l'accession en Ligue 2 et même le maintien en National. Même jouer en CFA nous a été refusé. Continuer le combat auprès du Conseil d'État ne servait plus à rien. Les délais étaient trop longs et tous les joueurs devaient connaître leur sort et seraient tous partis. Aujourd'hui, pour moi, ça ne change pas grand-chose, Je travaille tous les jours pour le LAP. J'ai reçu tous les salariés à qui on a proposé des protocoles de rupture de contrat conventionnels. Nous avons la société à faire vivre. La SASP est une société qui, au 30 juin, avait les comptes sains. Cela a été prouvé par le tribunal administratif, ça a été analysé et validé par la DNCG le 4 août. Juillet et août nous ont coûté 1 million d'euros (immobilisation de joueurs, factures de stage, équipements à payer, frais d'avocats, matches amicaux...) On a dû assumer ça, sans sponsors, sans aides.

Le Luzenac AP existe donc toujours.

Tout le monde, la LFP et la FFF en tête, pensait qu'on allait déposer les armes et déposer le bilan. Non, la SASP LAP est bien vivante et possède encore deux salariés : Christophe Pelissier (entraîneur principal) et Jean-Marie Stéphanopoli (entraîneur adjoint). Ils sont dans l'attente de leur équipe Une qu'on leur a volée, qu'on nous a volés. Leurs contrats administratifs (qui n'avaient pas besoin d'une validation sportive) se poursuivent. Les autres joueurs, eux, n'avaient pas de contrat puisqu'on nous a refusé de valider les contrats professionnels et les contrats fédéraux. Jérôme Ducros reste le président du LAP. Comment peut-on se permettre de dire que j'ai quitté le LAP ? On veut la réintégration du LAP en Ligue 2. La SASP LAP est vivante et est prête à repartir en Ligue 2, à tout moment. On m'a volé mon fonds de commerce par un tour de passe-passe. Et les choses incroyables continuent. Cela fait plus d'un mois qu'on attend la réponse officielle de la FFF quant à notre réintégration en National. On n'a eu aucune réponse à nos courriers recommandés. Après, ils nous traitent de clubs amateurs. L'amateurisme, je leur retourne. Quand on envoie des courriers, ils ne répondent jamais. Ils gagnent toujours du temps. Au-delà d'un délai de deux mois sans réponse, la réponse est considérée comme négative. Et en ne répondant pas, ils ont bloqué l'équipe réserve qui n'a pas pu jouer la Coupe de France. Ce sont des actions pour saquer un club amateur dans toute sa splendeur,

Garder les coaches, c'est un geste fort.

C'est un geste très fort. Un geste humain. Si je faisais partir Christophe Pelissier, il ne pouvait pas poursuivre son DEPF. Et ça, c'était hors de question. C'est aussi un geste fort vis-à-vis des institutions pour leur dire qu'on est là, qu'on est prêt à repartir. On a une jurisprudence européenne avec le club espagnol qui a été réintégré en Ligue 2. Ils savent faire des choses incroyables comme refuser la montée à un club en Ligue 2 sur des arguments bidons, chose qui ne s'est jamais faite en France. J'attends donc la réintégration du LAP en Ligue 2 dès la saison prochaine avec le dédommagement qui puisse nous permettre de racheter tous nos joueurs. Ils sont tous prêts à revenir.

Vous n'êtes pas trop optimiste ?

On peut traiter Jérôme Ducros de rêveur mais après tout ce qu'on a vécu, on est dans un rêve complet. Et le rêve peut continuer. Tout peut s'inverser. Aujourd'hui, le tribunal sera plus enclin à reconnaître nos droits, sans gêner personne, sans prétexte de journées avancées et de mise en péril du championnat professionnel. On va bien rigoler. Les instances du foot ne me prendront pas deux fois pour un jambon. Il faudra qu'ils m'expliquent comment Montpellier peut aller jouer pendant trois mois sur le stade de rugby alors qu'il y a deux fois moins de sécurité qu'au stade Ernest Wallon de Toulouse. Et j'en passe. Je ne pense pas qu'ils pourront se permettre de nous faire deux fois le coup du terrain. Ça ne passera pas, ni auprès des médias ni auprès de l'opinion publique. Nous, on continue à faire notre boulot,

Pensez-vous que c'était un combat anti-Ducros ou anti- Barthez ?

La LFP ne voulait pas de nous, c'est clair. Ils ont joué leur jeu. À la place de Thiriez, j'aurai fait pareil. Allez, on les dégage. Je le conçois. Mais ils se sont mis en danger. Ils ont dû mettre en place un système pour nous refuser la Ligue 2, ça passait par des explications de stade non conforme auxquelles personne n'a cru. Ducros n'est pas Bernard Tapie. Moi, je n'étais pas connu. Ce n'est pas un combat contre Ducros. Ils savent que je n'ai pas été joueur pro ou licencié de foot. Ils ont été gênés par le LAP, ce que représente le LAP, un club amateur qui arrive dans le monde pro. Maintenant, qu'on me dise qu'ils ont eu peur de Fabien Barthez, je ne dis pas non. Il n'y a pas un seul gars de France 98 dans les instances. Dès qu'il y en a un qui essaye d'entrer, il est éjecté. France 98 est respectée par tous les Français. Voir des stars qui prendraient le pouvoir, ça, je veux bien concevoir que ça leur fasse peur. La réussite du LAP, ce n'est pas celle de Jérôme Ducros. Ce n'est pas l'argent qui fait une montée. En revanche, quand Fabien Barthez a pris le management de la direction générale sportive, il nous a sortis de la relégation et, l'année d'après, nous a fait monter. L'effet Barthez est là, c'est clair. Là, ça leur a peut être fait peur. Fabien est toujours actionnaire du LAP. Il n'a plus d'équipe à diriger sportivement. Il reste ariégeois à 100 %. Il garde un goût amer de tout ce qui s'est passé. Il n'attend que la réintégration du LAP et le projet de la Ligue 2.

Comment jugez-vous la lutte de la LFP pour chasser les banderoles favorables au LAP dans les stades ?

On pourrait croire que ça me choquerait mais j'en retire un certain délice. Cela prouve qu'on fait peur. Certains ne sont pas droits dans leurs bottes. Faire ça à un peu plus d'un an et demi des élections, c'est qu'ils veulent vraiment éteindre l'effet du LAP alors que, au contraire, dans les semaines qui arrivent, je pense qu'on va bien reparler du LAP.

Regrettez-vous d'avoir été jusqu'au-boutiste ?

Je ne me pose même pas la question. C'est comme quand on est condamné à tort, on se bat jusqu'au bout pour prouver son innocence. Je ne pouvais pas faire autrement que de me battre jusqu'au bout. Cela aurait été un signe de faiblesse personnel et de désaveu pour mon staff, mes joueurs et tout le monde amateur. On s'est battu pour lui. S'il y a une loi qui va sortir, c'est grâce à nous. Tous les amateurs de France vont pouvoir dire merci au LAP. Plus jamais une telle chose ne pourra se reproduire. Je ressens une fierté d'être allé jusqu'au bout. Et l'histoire n'est pas finie. Il n'était pas question de jouer le jeu de la LFP et de la FFF. La montée, on l'a gagnée sur le gazon. On en reparlera dans un an. Et si je n'étais pas allé jusqu'au bout, qu'est ce que j'aurai entendu : «Ducros, il aurait pu aller jusqu'au bout». C'est trop facile après.

Un sentiment sur toute cette aventure Luzenac AP.

J'attends l'aboutissement de tout ça pour me prononcer. Mais j'en tire d'abord une certaine fierté. Le LAP a accédé à la Ligue 2 et c'était notre but. Notre challenge, avec Fabien, a été réussi. C'est quelque chose d'énorme. C'est comme si quelqu'un bat un record du monde et qu'il n'y a pas d'huissier pour l'homologuer. On est tous fiers. Aujourd'hui, il y a une confrérie du LAP. Chaque année, avec le staff et les joueurs, on va se réunir pour faire une fête. Quoi qu'il arrive, il s'est créé quelque chose. Les joueurs, où qu'ils soient, sont les porte-drapeaux de cette unité.

N'y avait-il pas un trop grand fossé entre la structure sportive et celle administrative ?

Le grand public n'est pas au courant de tout. Il y a eu 6 personnes embauchées au niveau administratif (entraîneur adjoint, secrétaire administrative, secrétaire commerciale…) On a complètement développé la structure du club. On avait de nouveaux locaux, on s'entraînait au Creps de Toulouse. Dire qu'on était dans l'amateurisme, c'est faux. On a travaillé jour et nuit, à 3 personnes, pendant quatre semaines pour la licence-club. Tout a été purement et simplement jeté à la poubelle. Jamais ils n'ont ouvert les dossiers. À Paris, ils ont tout eu. Et tout a été jeté à la poubelle.

Vous êtes plus combatif que jamais.

Combatif et serein. Aujourd'hui, tout est réglé. On est dans la simple attente que la Ligue professionnelle se prononce et que la justice soit saisie. L'instruction va démarrer dans les quinze jours, trois semaines. On va voir comment tout ça va évoluer. Aujourd'hui, ce n'est plus moi qui suis pressé dans cette affaire. C'est plutôt la LFP qui veut en finir avec cette histoire, Elle a peur d'entacher les futures élections, Et l'affaire du LAP sera en plein dedans.

Qu'avez-vous pensé en sortant de la dernière réunion avec le président Le Graët ?

Je ne m'attendais pas à tout ça. Je pensais que Le Graët allait tirer le beau rôle et nous remettre en National, ça n'a pas été le cas. Il a un peu plus enfoncé le clou. Est ce qu'on n'a pas été les dindons de la farce d'un combat entre Le Graët et Thiriez ? Le premier ne se représentera pas aux prochaines élections de la FFF, on est au courant que les deux hommes ne s'apprécient pas malgré ce qu'ils peuvent dire devant les médias, on est courant que M. Le Graët veut mettre quelqu'un à sa place et ce n'est pas M. Thiriez, on est au courant que M. Thiriez veut être président de la FFF et mettre son poulain à sa place à la LFP. Est-ce que ce n'est pas dans l'intérêt, pour M. Le Graët, d'avoir un LAP en plein combat contre la LFP afin d'entacher M. Thiriez ? Je me pose des questions.

Comment voyez-vous la suite des opérations ?

On est encore dans un flou total. Plus le temps passe, plus il sera difficile de relancer la machine. C'est vrai. Un an, c'est acceptable. Je ne m'emballe pas mais je reste serein. Aujourd'hui, je défends mon dossier à fond. Mais je ne pense pas que ce sera dans l'intérêt de la LFP d'aller trop loin avec les élections qui approchent. On est là, on tient bon la barre.

jérôme Ducros

Président du Luzenac Ariège Pyrénées

Interview
Le chiffre : 5,2

millions>D'euros dépensés par Jérôme Ducros. Depuis son arrivée au Luzenac AP, Jérôme Ducros a avoué avoir investi 5,2 millions d'euros. 4,2 millions plus 1 million investis cette été.

La Dépêche
Le forum des Toulousains http://www.tfcforumfoot.net Image
en 2014, Le TFC etait à la 10ème place européenne au plus beau style de jeu

Avatar du membre
mickael71130
Historique
Messages : 15285
Enregistré le : 15 nov. 2011, 04:44
Contact :

Re: Luzenac Ariège Pyrénées

Message par mickael71130 »

Luzenac : Le combat continue... au tribunal
lundi 13 octobre 2014 - Alexandre Chochois - Réagir

Il y a un peu plus d'un mois, Luzenac officialisait l'arrpet de sa section professionnelle et son redémarrage en DHR. Néanmoins, la SASP du LAP est toujours vivante. Christophe Pelissier (entraîneur principal) et Jean-Marie Stéphanopoli (entraîneur adjoint) sont d'ailleurs toujours sous contrat.

Interrogé par nos confrères de La Dépêche, Jérôme Ducros, le président du club ariégeois, explique l'actualité du LAP : "Je travaille tous les jours une à deux heures pour le LAP. On est là, on tient bon la barre même avec des locaux qui sont vides." D'ici "quinze jours, trois semaines", les avocats du LAP (toujours Maîtres Frédéric Carol et Jean-Jacques Bertrand) vont saisir le tribunal administratif de Toulouse sur deux fronts : obtenir la réintégration du club en Ligue 2 et obtenir des indemnités financières. Le combat continue.

http://www.foot-national.com/" onclick="window.open(this.href);return false;
Image
"sans haine ni violence mais
toujours avec passion quelque soit la division"
Une légende,Un club,Les coachs,Un groupe,Des supporters,Un seul objectif le maintien en CFA2 !!!
Image

Avatar du membre
Naoned
Accroc
Messages : 2006
Enregistré le : 03 janv. 2013, 14:25
Club supporté: FC-Nantes
Club supporté: Chamois-Niortais
Contact :

Re: Luzenac Ariège Pyrénées

Message par Naoned »

http://www.foot-national.com/foot-montp ... 63715.html

Montpellier : Le rugby au secours du football

Depuis les intempéries survenues dans l'Hérault, le stade de la Mosson n'est plus utilisable, et ce pendant une période de trois mois minimum. Mais les membres de la commission des terrains de la LFP et de la FFF ont inspecté l'Altrad Stadium, enceinte du Montpellier Hérault Rugby. Même si la réponse définitive n'a pas été donnée, l'avis serait favorable pour que les hommes de Rolland Courbis puissent y disputer leurs rencontres à domicile.
Une condition est néanmoins requise : l'Altrad doit s'équiper de caméras de surveillance et d'un groupe électrogène de secours. Rappelons que le club de Luzenac n'avait pas eu la même chance que le MHSC et s'était vu refuser le droit de jouer au stade Ernest-Wallon (Toulouse) pour des problèmes d'homologation.
Il aurait peut etre fallu que Luzenac soit noyé sous les eaux pour qu'ils puissent jouer en L2 !
Rageant ! Meme si Montpellier est malheureux sur ce coup là , pourquoi autoriser à un club et pas un autre ?
"Ma vie de coach"
Saison 2013/14 : 12 matchs seniors F dirigés
Saison 2014/15 : 20 matchs seniors F et 15 matchs U17F dirigés
Saison 2015/16 : 18 matchs seniors et 17 matchs U17F dirigés
Saison 2016/17 : 1 match senior et 12 matchs U17F dirigés

Avatar du membre
Minigad
Administrateur
Messages : 63127
Enregistré le : 13 mars 2012, 23:57
Club supporté: FC-Lorient
Contact :

Re: Luzenac Ariège Pyrénées

Message par Minigad »

Luzenac vient de recevoir les ballons pour jouer en Ligue 2...
Image
Correspondant sportif pour le Ouest-France depuis 2014
Utilisateur de Footao pour augmenter ses messages
Supporter du FC Lorient depuis l'année 1999
Administrateur du forum depuis août 2014
Modérateur de janvier 2014 à août 2014
Rédacteur de mai 2013 à janvier 2014

#VerbatimFS
Mammouth a écrit :
Tu mérites vraiment et t'es pour moi un modèle de supporter ici. Toujours respectueux, toujours en train de nous faire partager ta culture footballistique dans un super esprit. Bref FS a de la chance de te compter dans ses murs.
Potatotohs a écrit :
Mini c'est l'meilleur
Strength&Honor a écrit :
Mini t'es mon idole
Daroch449 a écrit :
Mais je vais voter pour Mini car je l'ai vu réellement, et puis, je le considère comme la personne a prendre en exemple sur le forum.
Pour rejoindre Rocking Soccer : cliquez ici.

ImageOscar de la sympathie (2013-2016) ...Image

Fondateur et unique membre du collectif "Le "t" de Lorient ne se prononce pas".

Avatar du membre
core-turchinu
Historique
Messages : 11054
Enregistré le : 27 mai 2012, 16:20
Club supporté: SC-Bastia
Sélection supportée: Corse
Contact :

Re: Luzenac Ariège Pyrénées

Message par core-turchinu »

Une honte... J'ai pas d'autre mot... Digne de cette putain de Ligue... :facepalm:
Image
IN MEMORIA
05/05/92

-------------
Image Koufol :ninjarouge:
Image
FootballSupps FC : Road to Ligue 1

Avatar du membre
Fab.
Historique
Messages : 20560
Enregistré le : 24 juin 2012, 22:01

Re: Luzenac Ariège Pyrénées

Message par Fab. »

Source? Les ballons tu les reçois fin juin...

Avatar du membre
Lio'OM
Administrateur
Messages : 94994
Enregistré le : 16 nov. 2011, 10:28
Club supporté: Olympique-de-Marseille
Club supporté: SL-Benfica
Sélection supportée: Portugal
Contact :

Re: Luzenac Ariège Pyrénées

Message par Lio'OM »

Non seulement tu les reçois fin Juin mais en plus j'ai vu lors d'un reportage en Septembre des images de leurs entrainements en attendant les décisions des tribunaux, et ils avaient déjà les ballons L2.
Image
Nous sommes champions d’Europe nous les Marseillais,
Tous pour la victoire ensemble il faut chanter,
Tout le virage sud unissons nos efforts,
Combattre pour l’OM à la vie, à la mort.
Vainqueur Pronos Ligue 1 2013
Vainqueur Pronos Championnats Européens 2014
Vainqueur Pronos Coupe du Monde 2014
Vice Champion Comunio Euro 2016
Vainqueur compétition FIFA 17 - Copa Del Rey
Vainqueur compétition FIFA 17 - Coupe du Monde 2018
Vainqueur compétition FIFA 18 - MLS Cup
Vainqueur compétition FIFA 18 - Copa Do Brasil

Avatar du membre
core-turchinu
Historique
Messages : 11054
Enregistré le : 27 mai 2012, 16:20
Club supporté: SC-Bastia
Sélection supportée: Corse
Contact :

Re: Luzenac Ariège Pyrénées

Message par core-turchinu »

Le président lui même d'après ce que j'ai entendu.

Toute façon sont plus beaucoup dans ce club.
Image
IN MEMORIA
05/05/92

-------------
Image Koufol :ninjarouge:
Image
FootballSupps FC : Road to Ligue 1

Avatar du membre
Minigad
Administrateur
Messages : 63127
Enregistré le : 13 mars 2012, 23:57
Club supporté: FC-Lorient
Contact :

Re: Luzenac Ariège Pyrénées

Message par Minigad »

ça venait de L'Equipe si je me souviens bien.
Image
Correspondant sportif pour le Ouest-France depuis 2014
Utilisateur de Footao pour augmenter ses messages
Supporter du FC Lorient depuis l'année 1999
Administrateur du forum depuis août 2014
Modérateur de janvier 2014 à août 2014
Rédacteur de mai 2013 à janvier 2014

#VerbatimFS
Mammouth a écrit :
Tu mérites vraiment et t'es pour moi un modèle de supporter ici. Toujours respectueux, toujours en train de nous faire partager ta culture footballistique dans un super esprit. Bref FS a de la chance de te compter dans ses murs.
Potatotohs a écrit :
Mini c'est l'meilleur
Strength&Honor a écrit :
Mini t'es mon idole
Daroch449 a écrit :
Mais je vais voter pour Mini car je l'ai vu réellement, et puis, je le considère comme la personne a prendre en exemple sur le forum.
Pour rejoindre Rocking Soccer : cliquez ici.

ImageOscar de la sympathie (2013-2016) ...Image

Fondateur et unique membre du collectif "Le "t" de Lorient ne se prononce pas".

Répondre

Retourner vers « Ligues régionales »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités