Avec Gerrard, Liverpool ne marche jamais seul

17
juillet
2013

Posté par Anthony G.

Posté dans Angleterre / En affiche / Etranger / Flash FS

0 Comments

Arrivé chez les Reds à l’âge de 9 ans, professionnel depuis 1997, Steven Gerrard n’a jamais quitté le club de ses débuts. Une exception qui n’en est que plus belle.

 

Né sur les bords de la Mersey, Steven Gerrard rejoint le centre de formation de Liverpool dès 1989. Après huit saisons dans les catégories de jeunes, il signe son premier contrat professionnel dans le club qui l’a vu grandir, le 5 novembre 1997. Quinze ans plus tard, il vient de prolonger une nouvelle fois.

 

Même s’il a signé son contrat dès 1997, il ne foulera pas les pelouses professionnelles qu’un an plus tard. Lancé par Gérard Houllier, il entre en jeu le 29 novembre 1998 et se contente de quelques minutes. Progressivement, il prend place dans le groupe de Liverpool. Lors de la saison 2000-2001, il joue dans toutes les compétitions, il démarre plus de cinquante matches et participe à l’incroyable quintuplé du club de la Mersey. En cette année exceptionnelle, les joueurs remportent à la fois la FA Cup, la Coupe de la Ligue anglaise, le Community Shield, la Supercoupe d’Europe et la Coupe de l’UEFA. Ce palmarès impressionnant n’empêche pas aux Reds de terminer sur le podium du championnat anglais !

 

La saison 2003-2004 est plus difficile pour le jeune anglais. Il devient le capitaine du LFC mais l’équipe ne remporte aucun trophée. Il dit même que c’est la première fois qu’il songe à partir. Malgré une belle offre de 20 M£ de la part de Chelsea, Stevie choisit de rester à Liverpool. Bien lui en a fait…

 

Des trophées à foison

 

2004-2005, contrairement à sa précédente, sera une saison exceptionnelle pour les Reds, désormais entraînés par Rafael Benítez. Steven Gerrard, blessé en début de saison, revient pour le dernier match de poule de Ligue des Champions. Il inscrit le but qui qualifie Liverpool pour les huitièmes de finale. Quelques mois plus tard, il relance ses coéquipiers dans une finale bien mal engagée. Mené 3-0 par le Milan AC, Liverpool va remonter trois buts en six minutes. Auteur du premier but de ce retour, Gerrard va aussi provoquer le penalty qui amène l’égalisation. Les Anglais remportent le match lors de la séance de tirs au but.

 

Capitaine du club depuis dix ans, il égale le record détenu par l’Écossais Alex Raisbeck, capitaine de Liverpool entre 1899 et 1909. Un siècle plus tard, Steven Gerrard va probablement battre ce record…

 

Pierre LG.