Atlético Madrid, dans l’ombre de deux géants

20
mai
2014

Posté par Anthony G.

Posté dans En affiche / Espagne / Etranger / Flash FS

0 Comments

Champion d’Espagne, l’Atletico Madrid vient de réaliser une saison extraordinaire. A quelques jours d’un possible doublé historique, les hommes de Diego Simeone sont devenus de véritables machines à gagner. Plongez au cœur de ce club mythique, qui vit dans l’ombre des géants que sont le Real Madrid et le FC Barcelone.

 

Un club qui aime la difficulté

Se relever, trébucher pour finalement renverser des montagnes. Samedi au Camp Nou, l’Atletico Madrid a remporté la Liga, en arrachant le point du nul aux catalans. Une semaine auparavant, au Stade Vicente Calderon, les Colchoneros auraient pu brandir ce fameux trophée. Malheureusement, Diego Costa et les siens s’étaient compliqué la tâche en offrant le nul à Malaga. Le tout, pour offrir une finale fantastique pour le titre à Barcelone, une semaine plus tard. Et malgré un début de match compliqué avec les sorties sur blessure de Diego Costa et Ardan Turan, suivit de l’ouverture du score d’Alexis Sanchez pour le Barça, les Madrilènes ont tout de même arraché le match nul, aux allures de victoire. Un titre qu’ils attendaient depuis 1996, et le fameux doublé Coupe-Championnat… A cette époque, Diego Simeone actuel entraîneur des rouges et blancs, était sur le terrain.

 

 

Simeone s’est fait un nom

Champion d’Espagne, finaliste de la Ligue des Champions, cette saison l’Atlético Madrid a ébloui le football européen. Coaché par Diego Simeone, l’argentin transmet sa rage de vaincre. L’ancien milieu de terrain est un véritable modèle, dans son état esprit mais aussi au niveau de son travail. Avec 12 défaites depuis son arrivée sur le banc Colchoneros, « El Cholo » comme il était surnommé, a démontré que le visage de l’Atletico, c’est lui. « Diego dit que rien n’est possible, et que match après match on est capable de battre notre adversaire » rapporte Jose Luis Caminero, actuel directeur sportif et ancien coéquipier de Simeone lors du doublé en 96. Un Français, le sait. La « méthode Simeone » est une méthode exigeante. Joshua Guilavogui l’a connu pendant six mois, avant un retour en prêt à Saint-Etienne. « Que vous soyez remplaçant, titulaire ou même dans les tribunes, il arrive à faire passer sa rage de vaincre et son envie de vous dépasser » explique le milieu international. « Notre entraîneur aborde chaque match comme-ci c’était une finale » poursuis le jeune milieu espagnol, Koke.

Sa méthode bien qu’exigeante est efficace. Et Simeone s’est désormais fait un nom dans le monde du football européen. A tel point que plusieurs clubs se pencheraient dessus pour l’enrôler dès la saison prochaine.

 

 

Koke, le gamin de « l’Atléti »

« Tu nés supporter de l’Atletico, tu ne le deviens pas. Toute ma famille était de l’Atléti, donc je suis marqué Atléti depuis ma naissance » voilà les phrases de Koke qui veulent tout dire. Agé de 22 ans, le jeune international ibérique continue son apprentissage à l’Atletico Madrid. Milieu de terrain polyvalent, il a inscrit 7 buts cette saison, toutes compétitions confondues.  Avec 7 sélections au compteur, ses bonnes performances en club lui ont valus une pré-sélection avec le groupe espagnol pour le Brésil. Et sauf si surprise il y a, le jeune Jorge Koke sera bel et bien à Rio cet été.

Né à Madrid, Koke a fait ses débuts chez les B de l’Atlético Madrid avant de continuer sa progression et d’intégrer l’équipe première en 2009. Sur le plan international, là aussi le jeune milieu de terrain confirme qu’il est précoce. Portant le maillot de la Roja depuis 2008 et son passage chez les U17, Koke a continué jusqu’à atteindre l’équipe première l’été dernier.
Jorge Ressurection Koke tel est son nom complet est un vrai « Atléti », et un doublé historique Championnat-C1 serait pour lui comme pour d’autre, une vrai victoire sur les deux géants du football espagnol.

 

 

L’Atlético Madrid, fournisseur de top buteur

Falcao, Torres, et aujourd’hui Diego Costa. Ils sont nombreux à être passés par le Stade Vicente Calderon avant de faire des étincelles dans toute l’Europe. Et si aujourd’hui Falcao est actuellement blessé à Monaco, que Torres ne trouve plus aussi souvent le chemin des filets, l’Atlético Madrid reste tout de même une bonne maison pour les buteurs. Ajoutez à eux trois, Forlan et Sergio Agüero. Bref, les Colchoneros sont de véritables fournisseurs de buteurs de classe mondiale. Diego Costa devrait lui aussi rejoindre ce cercle fermé, puisque de nombreux grands clubs européens lui font les yeux doux. De nombreux buteurs se sont donc révélés à l’Atlético Madrid…

 

 

 

 

K.F