Après un mois, qui a bougé ? [épisode 2]

10
juillet
2017

Posté par Pierre

Posté dans En affiche / Flash FS / Ligue 1 / Mercato

0 Comments

Voici la seconde partie de notre point concernant le marché des transferts 2017 en Ligue 1. Un mois est passé depuis son ouverture officielle. Où en sont vos clubs favoris, qu’ils soient promus ou habitués à l’élite ?

 

A l’ouest, le FC Nantes a fait parler de lui en accueillant Claudio Ranieri en remplacement de Sergio Conceiçaõ. Mais, au niveau du recrutement, Chidozie Awaziem et Joris Kayembe sont les uniques signatures du club de Waldemar Kita, en contre-partie du départ de son ancien entraîneur pour le Portugal. Autant dire que le groupe n’a pas évolué pour les Nantais. Un peu plus au nord, le SM Caen a été plus actif : Baïssama Sankoh et Brice Samba restent en Ligue 1 alors qu’Adama Mbengue (Sénégal) et Stef Peeters (Belgique) arrivent chez nous.

 

Plus au sud, Toulouse est allé chercher tout azimut : Corentin Jean (Monaco, L1), Steven Fortes (Le Havre, L2) et Yaya Sanogo (Arsenal, Angleterre) ont tous les trois rejoints les bords de la Garonne. A quelques centaines de kilomètres de là, Montpellier a payé un seul joueur, pour le poste de gardien : Benjamin Lecomte qui reste donc dans l’élite. Les autres arrivées, celles de Jérémie Porson-Clemente (Marseille) et de Ruben Aguilar (Auxerre), étaient en fin de contrat dans leur club précédent. Apparemment satisfait de sa saison, le club héraultais a également prolongé le prêt de Jonathan Ikoné.

 

Les promus

Premier club à bénéficier des nouveaux barrages, Troyes a recruté, chez son adversaire (Lorient), François Bellugou. Autrement, le club aubois a accueilli Mathieu Deplagne (Montpellier) mais aussi Bryan Pelé (Brest) et Oswaldo Vizcarrondo (Nantes) dans les clubs de l’Ouest de la France. Le prêt de Gabriel par le LOSC renforce la défense des Troyens pour une saison. Pour sa première saison parmi l’élite, Amiens est resté assez calme en accueillant des joueurs en fin de contrat (Mathieu Bodmer), évoluant en division inférieure (Brighton Labeau, Jean-Christophe Bouet) voire à l’étranger (Jean-Luc Dompé et Prince-Désir Gouano).

 

Le champion de Ligue 2, Strasbourg, rejoint l’élite en se constituant une équipe compétitive. Le recrutement de Benjamin Corgnet, habitué de la Ligue 1, et celui de Pablo Martinez, ancien Angevin, est conforté par ceux de Kenny Lala (Lens) et Nuno Da Costa (Valenciennes) face à qui le club a eu l’occasion de jouer la saison passée. Angers, justement, a été plutôt vivant sur le mercato avec plusieurs recrues en Ligue 1, notamment Baptiste Guillaume et Lassana Coulibaly ; sans oublier Enzo Crivelli (Bordeaux).

 

Autre « petit » du championnat, Metz a été plutôt discret dans les noms mais a malgré tout choisi de faire signer cinq joueurs principalement à l’étranger. Quentin Beunardeau arrive de Belgique pendant que deux joueurs africains viennent du Sénégal. Geronimo Poblete (CA Colon), quant à lui, traverse l’Atlantique. Dijon, après s’être bien battu la saison dernière, a fait signer deux Wesley : Lautoa (Lorient) et Saïd (Rennes) qui rejoignent Cédric Yambéré dans l’effectif bourguignon. Un recrutement qui pourrait s’avérer efficace pour le groupe d’Olivier Dall’Oglio.

 

Pierre LG.

 

Crédit image : Echo web.