A la découverte du CogiTraining-Senseball

16
octobre
2019

Posté par Anthony G.

Posté dans Edito / En affiche

0 Comments

Lorsque Michel Bruyninckx a commencé à travailler à l’Académie de Football de Louvain, le sport favori des Belges n’en menait pas large. Ce pays footballistique orgueilleux n’avait donné naissance à aucun talent significatif pendant une génération entière et ne jouait plus de rôle important dans les tournois internationaux, pour lesquels il n’arrivait pas à se qualifier.

Vingt ans plus tard, la Belgique, quart-de-finaliste de la dernière Coupe du Monde, est considérée comme une des puissances du football européen. Sa sélection actuelle a reçu le nom de « génération dorée » et il est juste de reconnaître qu’une grande partie de sa « renaissance » est due à CogiTraining-Senseball, la méthode d’entraînement révolutionnaire de Michel Bruyninckx.

La méthode CogiTraining se base sur le fonctionnement du cerveau, avec SenseBall comme outil-clé pour permettre aux joueurs, pendant une saison, de toucher la balle environ dix fois plus que lors d’un entraînement conventionnel. Elle produit également des joueurs ambidextres, grâce à son programme d’exercices totalement bilatéral.

En Belgique, CogiTraining a formé six grands joueurs internationaux, environ la moitié de l’équipe féminine internationale et plusieurs autres professionnels dans des clubs comme le RSC Anderlecht qui a récemment atteint les demi-finales de l’UEFA Youth Champions League. Le RSC Anderlecht a été l’un des premiers clubs à mettre en place ce concept novateur à tous les niveaux de son école pour jeunes.

« Je suis convaincu d’avoir maîtrisé le jeu avec les deux pieds grâce à ces exercices », explique Dries Mertens, ailier de l’équipe nationale belge de football et du SSC Napoli en Italie. « Félicitations à Michel Bruyninckx », ajoute son coéquipier en équipe nationale Steven Defour, milieu de terrain du Burnley FC en Premier League : « Lui et le SenseBall m’ont aidé à devenir un pro ».

Parmi les autres internationaux belges, le défenseur Jan Verthongen (Tottenham Hotspur), les milieux de terrain Moussa Dembélé (Tottenham Hotspur) et Youri Tielemans (AS Monaco) ont également confirmé leur adhésion dans cette méthode. La belle réussite de CogiTraining-SenseBall, a même dépassé les frontières belges depuis longtemps.

Le géant italien AC Milan a renouvelé son contrat d’exclusivité avec CogiTraining-SenseBall pour une troisième saison. Les progrès spectaculaires de leurs équipes de jeunes depuis qu’elles travaillent avec ce programme ont rendu cette décision facile. AC Milan Primavera, l’équipe des moins de 19 ans du club, a récemment vaincu le Real Madrid pendant la finale du prestigieux tournoi Hamdan Bin Mohammed International de Dubaï. Son coach, Cristian Brocchi a reconnu publiquement la contribution de CogiTraining à cet exploit.

En France, le FC Metz est partenaire exclusif pour la France de CogiTraining-SenseBall. Les moins de 15 ans entraînés régulièrement en suivant ce programme ont gagné le championnat de France, en battant des clubs comme le Paris St. Germain. « J’associe vraiment CogiTraining et SenseBall à la réussite et à la progression de nos joueurs », confirme Bertrand Antoine, responsable préformation des U15 du FC Metz.

À l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde de la FIFA 2014, 64 jeunes brésiliens ont réalisé une démonstration avec SenseBall devant une audience mondiale. Des footballeurs de tous les pays seront de plus en plus nombreux à suivre leurs pas.
 

À propos de CogiTraining – SenseBall

 
Entre 2000 et 2011, Michel Bruyninckx a développé en collaboration avec l’Université de Louvain, une méthode d’entraînement basée sur le fonctionnement du cerveau baptisée « CogiTraining », associée à un outil-clé, le ballon « SenseBall ». Il a entraîné un échantillon formé de 200 jeunes joueurs (140 garçons et 60 filles).

Initialement, ces enfants n’avaient pas de qualités exceptionnelles, ni techniquement ni athlétiquement parlant. Il s’agissait simplement de jeunes joueurs de la région qui étaient passionnés de football et jouaient dans de petits clubs locaux le week-end.

Pourtant, 6 de ces 140 garçons jouent maintenant dans l’équipe nationale belge masculine (entre autres Dries Mertens et Steven Defour qui ont participé à la Coupe du Monde 2014 au Brésil) et 50% des joueuses qui forment le noyau de l’équipe nationale belge féminine de football proviennent de cette formation sport études.

CogiTraining et SenseBall maximisent l’entraînement des joueurs grâce à des exercices qui améliorent l’organisation du cerveau, et permettent donc une prise de décision plus rapide et une meilleure précision des mouvements.

L’utilisation quotidienne du ballon de football SenseBall (20 minutes par jour) permet à un jeune athlète de toucher le ballon environ 500 000 fois par an (alors qu’un joueur professionnel qui s’entraîne de façon « traditionnelle » ne le touche qu’environ 50 000 fois !). Et surtout, le jeu est parfaitement bilatéral (50 % pied droit, 50 % pied gauche) ce qui forme des joueurs totalement ambidextres.

De plus, au bout d’un an d’entraînement CogiTraining avec SenseBall, les résultats scolaires de ces jeunes athlètes se sont améliorés de 10 % en moyenne, ce qui est dû à l’amélioration de l’organisation du cerveau induite par cette méthode.

Des exercices spécifiques rendent également possibles des applications pratiques en dehors du monde du sport, par exemple la rééducation kinésithérapique en cas de mauvaises postures chez les enfants et les adolescents. Cette méthode s’utilise également dans le traitement du TDAH, la lutte contre les troubles cognitifs et l’atrophie des muscles chez les personnes âgées.